1756 à 1790

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 16 - Si donnons en mandement à nos amés et féaux conseillers les gens tenant notre cour de parlement à Paris, que ces présentes ils aient à faire lire, publier et...
Pàgina 12 - A ces causes , et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre conseil, et de notre certaine science, pleine puissance et autorité royale, nous avons dit...
Pàgina 156 - ... s'arrêter un moment sur la position de l'auteur dont il porte le nom, et sur le caractère du courtisan auquel il est adressé. Polybe, un des...
Pàgina 436 - Le droit de la Nation d'accorder librement les subsides par l'organe des États généraux régulièrement convoqués et composés ; Les coutumes et les capitulations des provinces ; L'inamovibilité des magistrats ; Le droit des cours de vérifier dans chaque province les volontés du Roi et de n'en ordonner l'enregistrement qu'autant qu'elles sont conformes aux lois constitutives de la province ainsi qu'aux lois fondamentales de l'État...
Pàgina 16 - ... plaisir. En témoin de quoi nous avons fait mettre notre scel à cesdites présentes. Donné à Versailles, le vingt- troisième jour de mars, l'an de grâce mil sept cent vingt-huit , et de notre règne le treizième.
Pàgina 324 - II faut confesser que c'a été le Parlement qui nous a sauvés en France d'être cantonnés et démembrés comme en Italie et en Allemagne, et qui a maintenu le royaume en son entier.
Pàgina 436 - Seigneur Roi annonce, de la part des ministres, le funeste projet d'anéantir les principes de la Monarchie, et ne laisse à la Nation d'autre ressource qu'une déclaration précise par la Cour des maximes qu'elle est chargée de maintenir et des sentiments qu'elle ne...
Pàgina 130 - ... moyens extraordinaires; il ne faudra plus courtiser des partisans pour avoir de bons avis d'eux, et mettre la main dans leur bourse, bien que souvent elle ne soit pleine que des deniers du roi. On ne verra plus les cours souveraines occupées à vérifier des édits nouveaux ... Enfin toutes choses seront en l'état auquel dès longtemps elles sont désirées desgensde bien....
Pàgina 28 - Et le souverain sacrificateur interrogea Jésus touchant ses disciples, et touchant sa doctrine. 20 Jésus lui répondit: J'ai parlé...
Pàgina 21 - milieu de ma cour et j'y monterai pour soutenir mes .droits, « remplir mes devoirs et obéir aux lois de ma conscience. » Le duc répondit à cette protestation par un sarcasme : «.Votre «conscience, monseigneur, est une lanterne sourde, qui