Mémoires de la Société archéologique et historique des Côtes-du-Nord

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 226 - ... aussi facilement par les brèches des murailles que par les portes. En Europe , l'amiral Anson parut sur les côtes de France avec une flotte de vingt-six vaisseaux de ligne, douze frégates, une quantité de brûlots et de galiotes à bombes , et cent vaisseaux de transport qui portoient seize mille hommes de débarquement, commandés par le lord Marlborough. Anson, avec vingt vaisseaux, bloqua le port de Brest; et Marlborough, avec le reste de la flotte, vint débarquer à Cancale le 7 juin...
Pàgina 33 - Brie et les bataillons de Fontenay , et le comte deMarmande et le premier des volontaires étrangers à la gauche, pour déboucher sur la droite au-dessous du hameau de l'Isle ; et M. de Broc eut ordre de marcher avec son détachement droit au centre des ennemis. Le second bataillon de Penthièvre avec le troisième des volontaires étrangers, aux ordres de M. le chevalier de Saint-Pern, furent mis en réserve. M. le chevalier de Redmont, maréchal-général-des-logis, fut chargé de conduire la...
Pàgina 42 - Saint-Cast , laquelle médaille sera frappée en bronze seulement , sans qu'il y en ait aucune en or ni argent , attendu les misères de la province et le peu de fonds qu'elle a...
Pàgina 228 - ... mille Anglais furent tués ou noyés; un pareil nombre, qui ne put regagner la flotte, cherchoit à fuir en grimpant à travers les rochers, et fut pris après le combat. On vit, dans cette occasion, ce que peut la persuasion la plus légère d'avoir une patrie. Les Anglais, dans leur descente en Normandie, province qui fournit autant qu'aucune autre d'excellens soldats, ne trouvèrent aucune défense de la part des habitans. En Bretagne, les paysans s'assemblent : quarante-cinq, embusqués dans...
Pàgina 273 - En cette année mil sept cent cinquante-huit, le second lundi du mois de la paille blanche (septembre), les Anglais ont été vaincus dans ce pays. En cette année, comme devant, ils ont été mis au pas. Toujours comme la grêle dans la mer, (fondent) les Anglais en Bretagne.
Pàgina 227 - Il craignit de se commettre dans une occasion où une gloire facile venoit s'offrir d'elle-même. Je n'ai jamais eu qu'à me louer de lui; je voudrois avoir à lui rendre une justice plus favorable : mais je dois encore davantage à la vérité et à la patrie. Quand il fut à portée de combattre , il ne vouloit profiter de la terreur de l'ennemi que pour en hâter la retraite. Il...
Pàgina 227 - Bligh, qui avoit succédé dans ce poste au lord Marlborough. Bligh entra sans obstacle dans une ville ouverte, enleva ce qu'il y avoit de canons, brûla vingt-cinq à trente vaisseaux marchands, obligea la ville de se racheter du pillage par une forte contribution, ravagea les campagnes voisines, et se rembarqua le 4 septembre à Saint-Lunaire, à deux lieues de la ville , dont ils étoient séparés par la rivière de Rance. Les forts avancés empêchant les Anglais de rien tenter contre la place,...
Pàgina 226 - Saint-Servan, qui n'est séparé de la ville que par le port. Il brûla les corderies, les magasins, et près de quatre-vingts bâtimens marchands ou corsaires : mais il n'osa attaquer la ville ; et , sur la nouvelle que les troupes de la province s'avançoient au secours, il se rembarqua (10 juin), fut retenu par les vents jusqu'au 22 à Cancale, et repassa en Angleterre. La même flotte repartit d'Angleterre peu de temps après ( 3o juillet). Anson bloqua une seconde fois le port de Brest, et l'amiral...
Pàgina 160 - Champagne du moulin d'Anne. Dans un moment je vis tous les chemins jonchés de nos soldats , qui , oubliant la fatigue qu'ils venaient d'essuyer pendant plusieurs jours , et le besoin extrême qu'ils avaient de- rafraîchissement et de repos , ne respiraient que l'envie et le seul plaisir d'éteindre leur soif dans le sang ennemi. Comme un éclair, je les vis , pour précipiter plus brusquement l'action , se partager eu trois colonnes et voler sur leur proie.
Pàgina 162 - Les curieux même , pendant plus de six mois après le combat, sont venus journellement des quatre coins du monde visiter le lieu où nous savons aussi bien réprimer l'insolence...

Informació bibliogràfica