Histoire naturelle generale et particuliere, Volum 85

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 407 - Il ya dans cette soufrière différentes sortes de soufres ; il y en a qui ressemble parfaitement à des fleurs de soufre ; d'autre se trouve en masses compactes , et est d'un beau jaune d'or ; enfin l'on en rencontre des morceaux qui sont d'uu jaune transparent comme du succin.
Pàgina 108 - On exploite deux veines principales , dont les épaisseurs varient depuis dix jusqu'à quarante-cinq pieds ; la première extraction , comme celle de la plupart de nos mines de France , a été mal conduite ; on l'a commencée par la tête de la veine ; en sorte que les ouvriers sont souvent exposés à percer dans les ouvrages supérieurs , et à y éprouver des éboulemens. Le lit de cette mine de...
Pàgina 139 - C'est ordinairement une pierre sablonensé T espèce de grès , quelquefois moins dur que celui qui compose les lits de rochers. On évite de s'en approcher en exploitant une couche de charbon; ils fournissent assez souvent beaucoup d'eau , soit parce qu'ils sont poreux , soit aussi parce que toutes le...
Pàgina 172 - Par cette méthode on n'a pas besom , comme pout les autres, de pratiquer des trous autour de la circonférence , pour l'évaporation de la fumée ; les interstices qui se trouvent entre ces menus coaks , y suppléent et font le même effet ; le feu agit également par-tout. Lorsque la charbonnière est recouverte jusqu'au sommet , l'ouvrier apporte, comme il a été dit , quelques charbons allumés qu'il jette...
Pàgina 74 - ... pieds d'épaisseur. Quoique les veines soient à peu près parallèles les unes au dessus des autres, cependant il arrive souvent qu'elles s'approchent ou s'éloignent beaucoup , en laissant entre elles de plus ou moins grandes distances en hauteur, et ces intervalles sont toujours remplis de matières étrangères , dont les épaisseurs sont aussi variables et toujours beaucoup plus fortes que...
Pàgina 96 - Bretagne,1res -grande et que les eaux sont trop abondantes , cette machine , la meilleure de et l'on en monte actuellement ( septembre i779 ) , une d'une puissance supérieure à la mine d'Anzin , pour remplacer l'ancienne , qui étoit défectueuse ». Note communiquée par M. le chevalier de Grignon. . . M. le Camus de Limare m'a informé qu'on a trouvé nouvellement en Angleterre les moyens de donner à ces machines à feu un dégré de perfection, qui produit un beaucoup plus grand effet , avec...
Pàgina 141 - A une lieue et demie à l'est d'Aix-la-Chac'est ce qu'on appelle houille grasse ou houille maigre; lorsqu'elle ne contient que très-peu de bitume, on la nomme clute Celle du milieu perd de sa qualité à l'air et s'y décompose en partie Il y en a d'autres qui , avec les mêmes qualités , sont très-pierreuses Malgré les puits établis pour la circulation de l'air , le feu ne laisse pas de prendre quelquefois aux mouffettes , et de faire de fort grands ravages ». Voyages métallurgiques , par...
Pàgina 170 - ... les cendres et les menus cinders puissent passer aU travers ; ils éloignent ainsi de l'embouchure du fourneau les cinders qui achèvent de s'éteindre par le Seul contact de l'air. Le fourneau n'est pas plutôt...
Pàgina 247 - Nous admirâmes avec quelle promptitude ce qui u'étoit qu'une gomme mollasse dans le sein de la mer prenoit assez de consistance en un quart d'heure pour résister à la pression de nos doigts: le lendemain, notre ambre gris étoit aussi ferme et aussi beau que celui qu'on vante le plus dans les magasins de l'Europe.... Quinze jours que nous employâmes à la pêrhe de l'ambre gris ne nous en rapportèrent qu'environ cent livres.
Pàgina 229 - ... infiniment plus rares que les matières dont ils tirent leur origine ; ce n'est que par une seconde opération de la Nature qu'ils peuvent s'en séparer et prendre de la liquidité; les charbons de terre, les schistes bitumineux , doivent être regardés comme les grandes masses de matières que les feux souterrains mettent en distillation pour former les bitumes liquides qui nagent sur les eaux ou coulent des rochers : comme le bitume, par sa nature onctueuse, s'attache à toute matière, et...

Informació bibliogràfica