Mémoires de la Société royale des sciences de Liège, Volum 2

Portada
Société royale des sciences de Liège, 1845
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 164 - L'ellipse est une courbe plane telle, que la somme des distances de chacun de ses points à deux points fixes de son plan est égale à une longueur constante. Ainsi (fig. 5n), les deux points fixes étant F et F...
Pàgina 321 - R le rayon du cylindre et fj. la tangente de l'angle que la touchante à la courbe fait avec le plan de la section droite. Prenons sur cette hélice un point quelconque m et par ce point menons, d'une part, la directricema, d'autre part , la génératrice mp.
Pàgina 271 - L'égalité établie, entre l'accroissement de la fonction et le produit de l'accroissement de la variable par la valeur moyenne de la fonction dérivée, ouvre une voie nouvelle et facile. Elle permet d'attribuer, dès l'abord, un sens précis aux quadratures et d'effectuer, sous forme d'identités, les développements des différences de tous les ordres; 4° Un chapitre spécial traite de la continuité, dans ses rapports avec la convergence des séries...
Pàgina 222 - J'appelle quantité infiniment petite, toute quantité qui est considérée comme continuellement décroissante, tellement qu'elle puisse être rendue aussi petite qu'on le veut, sans qu'on soit obligé pour cela de faire varier celles dont on cherche la relation. Lorsqu'on veut trouver la relation de certaines quantités proposées, les unes constantes, les autres variables, on considère le...
Pàgina 192 - ... la distance des centres est égale à la somme ou à la différence des rayons; car on a (iig. 56) CC'= CA+ CA+ o\\CC" = CA — C" A, suivant que l'un des cercles est extérieur ou intérieur ¿i l'autre.
Pàgina 30 - Le point discoidal des supérieures est plus gros , mais comme il n'est pas pupillé de blanc en dessous il sert à distinguer cette variété de la phicomone. Si les hybrides n'étaient pas chose si rare on pourrait supposer que cette variété provient de l'hyale et de l'edusa ou ce qui revient au même de l'hyale et de l'helice.
Pàgina 225 - Cette dérivée est la limite vers laquelle tend le rapport de l'accroissement de la fonction à l'accroissement de la variable, quand ce dernier tend vers zéro.
Pàgina 301 - ... la substitution devient nécessaire, c'est parce que chacun de ces termes se trouve affecté d'un facteur qui s'évanouit, et non point, parce qu'on dispose en aucune façon des fonctions arbitraires -r((), -^(t).
Pàgina 265 - Cette conséquence s'étend d'elle-même à un nombre quelconque de dérivations successives faites sur une même fonction de « variables. De là, le principe général énoncé comme il suit : Quel que soit l'ordre dans lequel on effectue plusieurs dérivations successives , si L'ORDRE SEUL CHANGE ET QUE TOUTES CHOSES SOIENT ÉGALES D'AILLEURS, le résultat définitif reste toujours le même. qualion (3) et divisant par AI/ lim (3) . . " E, 11-*- A;/) — f,'(x, y) Cela posé, puisque, par hypothèse,'...
Pàgina 44 - ... joigne les deux points de contact correspondants , toutes ces lignes de jonction jouissent de la propriété de CONCOURIR EN UN MÊME POINT. — Fixer la position de ce point de concours. . [Cette propriété n'est autre que celle qui a été déjà établie pour chacune des trois courbes (n03 212, 242 et 276).

Informació bibliogràfica