Éloge historique et funèbre de Louis xvi, roi de France et de Navarre; précédé des Fastes des Bourbons; suivi de la déclaration de s.m. ... le 20 juin 1791; par m. Montjoye

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Continguts


Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 261 - Dans la situation où sont encore les choses , je craindrais de les compromettre si je parlais plus explicitement; mais je recommande spécialement à mon fils de chercher les occasions de pouvoir les reconnaître. Je croirais...
Pàgina 277 - ... à la Convention nationale cet appel par tous les moyens qui seront en leur pouvoir, et de demander qu'il en soit fait mention dans le procès-verbal de la séance de la Convention.
Pàgina xxvii - Fils et père de deux de nos plus grands rois, il affermit le trône encore ébranlé de Henri IV, et prépara les merveilles du règne de Louis XIV.
Pàgina 315 - ... se revoir au milieu de vous , lorsqu'une Constitution qu'il aura acceptée librement , fera que notre sainte religion sera respectée, que le gouvernement sera établi sur un pied stable , et que , par son action , les biens et l'état de chacun ne seront plus troublés , que les lois ne seront plus enfreintes impunément , et qu'enfin la liberté sera posée sur des bases fermes et inébranlables.
Pàgina 302 - ... de voir la destruction de la royauté, de voir tous les pouvoirs méconnus, les propriétés violées, la sûreté des personnes mise partout en danger , les crimes rester impunis , et une anarchie complète s'établir au-dessus des lois , sans que l'apparence d'autorité que lui donne la...
Pàgina 92 - J'ai appris les malheurs arrivés à mon » occasion : j'en suis pénétré. On m'apporte en ce » moment ce que le roi me donne tous les mois » pour mes menus plaisirs : je ne puis disposer que » de cela ; je vous l'envoie. Secourez les plus mal
Pàgina 282 - La convention nationale déclare Louis Capet, dernier roi des Français, coupable de conspiration contre la liberté de la nation, et d'attentat contre la sûreté générale de l'État.
Pàgina 306 - La disposition des forces militaires est par les décrets dans la main du Roi. Il a été déclaré chef...
Pàgina 303 - Majesté s'était fait pour procurer la tranquillité publique, elle crut, dès le lendemain de son arrivée à Paris, devoir rassurer les provinces sur son séjour dans la capitale, et inviter l'Assemblée nationale à se rapprocher de lui, en venant continuer ses travaux dans la même ville. Mais un sacrifice plus pénible était réservé au cœur de Sa Majesté; il fallut qu'elle éloignât d'elle ses...
Pàgina 267 - En vous parlant peut-être pour la dernière fois, je vous déclare que ma conscience ne me reproche rien , et que mes défenseurs ne vous ont dit que la vérité. « Je n'ai jamais craint que ma conduite fût examinée publiquement ; mais mon cœur est déchiré de trouver dans l'acte d'accusation , l'imputation d'avoir voulu faire répandre le sang du peuple , et surtout que les malheurs du 10 août me soient attribués.

Informació bibliogràfica