Correspondance inédite officielle et confidentielle avec les cours étrangères, les princes, les ministres et les généraux français et étrangers en Italie, en Allemagne et en Egypte, Volum 6

Portada
 

Què en diuen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 74 - Français, vous allez trouver dans cette île un » peuple ignorant dans les sciences et les arts qui » illustrent les nations ; mais ne le méprisez pas » pour cela, il peut devenir encore ce qu'il a été : « apprenez, en lisant ce livre,? à l'estimer.
Pàgina 77 - L'empire des Turcs s'écroule tous les jours. La possession de ces îles nous mettra à même de le soutenir autant que cela sera possible, ou d'en prendre notre part. Les temps ne sont pas éloignés où nous sentirons que, pour détruire véritablement l'Angleterre, il faut nous emparer de l'Egypte» Le vaste empire ottoman, qui périt tous les jours, nous met dans l'obligation de penser de bonne heure à prendre des moyens pour conserver notre commerce du Levant.
Pàgina 77 - Céphalonie sont plus intéressantes pour nous que toute l'Italie ensemble. Je crois que si nous étions obligés d'opter, il vaudrait mieux restituer l'Italie à l'Empereur et garder les quatre îles, qui sont une source de richesse et de prospérité pour notre commerce.
Pàgina 179 - ... cette grande magistrature serait véritablement le grand conseil de la nation ; il aurait toute la partie de l'administration ou de l'exécution qui est par notre Constitution confiée au pouvoir législatif. Par ce moyen le pouvoir du gouvernement consisterait dans deux magistratures, nommées par le peuple, dont une très nombreuse, où ne pourraient être admis que des hommes qui auraient déjà rempli quelques-unes des fonctions qui donnent aux hommes de la maturité sur les objets du gouvernement....
Pàgina 5 - Venise, qui va en décadence depuis la découverte du cap de BonneEspérance et la naissance de Trieste et d'Ancône, peut difficilement survivre aux coups que nous venons de lui porter ; population inepte , lâche, et nullement faite pour la liberté : sans terre, sans eau, il paraît naturel qu'elle soit laissée à ceux à qui nous donnons le continent.
Pàgina 172 - ... de plus grands services encore. De nouvelles vérités, de nouvelles découvertes nous révéleront des secrets plus essentiels encore au bonheur des hommes; mais il faut que nous aimions les savants et que nous protégions les sciences. Accueillez, je vous prie...
Pàgina 222 - Quant a l'Egypte, vos idées a cet égard sont grandes , et l'utilité doit en être sentie : je vous écrirai sur ce sujet, au large. Aujourd'hui, je me borne à vous dire que, si l'on en faisait la conquête, ce devrait être pour déjouer les intrigues russes et anglaises, qui se renouvellent si souvent dans ce malheureux pays. Un si grand service rendu aux Turcs les engagerait aisément à nous y laisser toute la prépondérance et tous les avantages commerciaux dont nous avons besoin.
Pàgina 173 - ... toutes ces négociations ne sont que des plaisanteries, les vraies négociations se feront à Paris. Si le gouvernement prend une bonne fois la stabilité qu'il doit avoir ; si cette poignée d'hommes évidemment vendus à l'Angleterre, ou séduits par les cajoleries d'une bande d'esclaves, se trouve une fois dans l'impuissance et sans moyens d'agiier, vous aurez la paix , et telle que vous la voudrez , quarante-huit heures après.
Pàgina 75 - Corcyre était , selon Homère , la patrie de la princesse Nausicaa. Le citoyen Arnault , qui jouit d'une réputation méritée dans les belles-lettres , me mande qu'il va s'embarquer pour faire planter le drapeau tricolore sur les débris du palais d'Ulysse.
Pàgina 12 - Quant à moi, je suis accoutumé à une abdication totale de mes intérêts ; cependant je ne puis pas être insensible aux outrages , aux calomnies que quatre-vingts journaux répandent tous les jours et à toute occasion , sans qu'il y en ait un seul qui les démente ; je ne puis pas être insensible à la perfidie et au tas d'atrocités contenues dans cette motion d'ordre, imprimée par ordre du Conseil des CinqCents.

Informació bibliogràfica