Les caquets de l'accouchée, Volum 73

Portada
Edouard Fournier
P. Jannet, 1855 - 300 pàgines
 

Què en diuen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 1 - Recueil général des Caquets de l'accouchée, ou Discours facétieux où se voit les moeurs, actions et façons de faire des grands et petits de ce siècle, le tout discouru par dames, damoiselles, bourgeoises et autres, et mis par ordre en viij après-dînées, qu'elles ont faict leurs assemblées, par un secrétaire qui a le tout ouy et escrit.
Pàgina xxxvii - M'amie, fait le proudomme, je vous pri, faites très-bonne chiere. » Lors les commères entrent, elles desjunent, elles disnent, elles menjent à raassie; maintenant boivent au lit de la commère, maintenant à la cuve, et confondent* des biens et du vin plus qu'il n'en entreroit en une bote; et à l'aventure il vient à barrilz où n'en ya que une pipe. Et le pouvre homme, qui a tout le soussy de la despense, va souvent veoir comment le vin se porte, quant il voit terriblement boire. L'une lui...
Pàgina 127 - ... antichambre. Il la prend par la main, et lui dit: « Venez, ne » craignez rien ; je vous aime trop pour rien entre
Pàgina xii - L'accouchée est dans son lit, plus parée que une épousée, coiffée à la coquarte , tant que diriez que c'est la tête d'une marote ou d'une idole. Au regard des brasseroles, elles sont de satin cramoisi, ou satin paille, satin blanc, velours, toile d'or ou toile d'argent, ou autre sorte que savent bien prendre ou choisir.
Pàgina 126 - Et par une troisième lettre, il lui mande que dans ce jour-là elle sera en liberté ; que le comte va à Angers, et que sur le chemin il lui dressera une embuscade. Le comte retient cette lettre, se garde bien de partir ; et ayant appris que Saint-Germain dînoit en passant dans le bourg de Chantocé, il se résolut de ne pas laisser passer l'occasion.
Pàgina 126 - Les gens dont la dame et lui se servoient étoient gagnés par le mari. Ayant appris cela , il défendit sa maison à Saint-Germain. Cet homme, au désespoir d'être privé de ses amours , écrit à la belle , et la presse de consentir qu'il la défasse de leur tyran .Les agents gagnés...
Pàgina 18 - ... y assista, un renard, pour donner plaisir à sa majesté, et pour avoir fourni un grand sac de toile où étaient lesdits chats.
Pàgina 251 - Le paillard, estant lors advocat general, soustint que le roy Philippe de Valois, son maistre, se devoit ressaisir du temporel ecclesiastic, pour estre le fondement d'iceluy mal executé et seule cause de la dissolution des gens d'eglise et empeschement du vray service de Dieu.
Pàgina 126 - ... à Chantocé en Anjou. Le comte savoit tout ; il n'en témoigna pourtant rien jusqu'à ce que, durant un voyage de dix ou douze jours, le galant eût eu la hardiesse de coucher dans le château.
Pàgina 127 - Il n'avoit pas alors son épée; il l'avoit ôtée pour dîner ; il oublie de la prendre. Dès qu'il fut dans la salle, le comte lui dit : « Tenez , en lui présentant •«son dernier billet, connoissez-vous cela?

Informació bibliogràfica