Le drame de Varennes, juin 1791: D'après des documents inédits et les relations des témoins oculaires

Portada
Perrin et Cie, 1905 - 403 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 360 - J'avais des amis; l'idée d'en être séparée pour jamais et leurs peines sont un des plus grands regrets que j'emporte en mourant; qu'ils sachent du moins que, jusqu'à mon dernier moment, j'ai pensé à eux. Adieu, ma bonne et tendre sœur!
Pàgina 219 - Je jure d'employer les armes remises en mes mains à la défense de la patrie et à maintenir contre tous ses ennemis du dedans et du dehors la Constitution décrétée par l'Assemblée Nationale, de mourir plutôt que de souffrir l'invasion du territoire français par des troupes étrangères et de n'obéir qu'aux ordres qui seront donnés en conséquence des décrets de l'Assemblée Nationale.
Pàgina 223 - Pétion et Barnave se rendront à Varennes, et autres lieux où il serait nécessaire de se transporter, avec le titre et le caractère de Commissaires de l'Assemblée nationale ; Leur donne pouvoir de faire agir les gardes nationales et les troupes de ligne, de donner des ordres aux corps administratifs...
Pàgina 7 - ... leur être utile. A toutes les bontés dont ils m'ont toujours comblé, ils viennent d'ajouter encore une distinction flatteuse : celle de la confiance ; elle l'est d'autant plus qu'elle est extrêmement bornée et concentrée entre trois ou quatre personnes, dont je suis le plus jeune.
Pàgina 231 - Elisabeth appuyant seulement la main sur la mienne, qu'aucun malheur n'arrive, que les gens qui nous ont accompagnés ne soient pas victimes, qu'on n'attente pas à leurs jours! Le Roi n'a pas voulu sortir de France! — Non , messieurs, dit le Boi en parlant avec volubilité, je ne sortais pas, je l'ai déclaré, cela est vrai.
Pàgina 139 - ... lesdits courriers joindraient quelques individus de la famille royale, les fonctionnaires publics, gardes nationales ou troupes de ligne seront tenus de prendre toutes les mesures nécessaires pour arrêter les suites dudit enlèvement en empêchant que la route soit continuée et de rendre compte du tout à l'Assemblée nationale. » C'est aussitôt un murmure d'approbation ; il ya des bravos; le décret mis aux voix est adopté à l'unanimité.
Pàgina 357 - Voici le résultat de ses réponses sur la reine : que sa vie ne tient à rien; que si les puissances ont des succès et marchent sur Paris sa mort est certaine, et même sans cela il n'en répond pas ; que le jeune roi n'a rien à craindre ; qu'il ya cependant des gens assez féroces pour vouloir l'immoler ; mais, si cela arrive , ce sera contre l'avis du grand nombre ; que la reine répondra de sa vie, à lui Drouet, qu'on ne l'échangerait cependant pas contre lui, mais que, si on l'avait proposé...
Pàgina 255 - Dumas se réunirent à la famille royale et qu'on parla de la journée du lendemain. Il paraît certain que la reine insista pour que les gardes conservassent leur livrée. « Le roi, dit-elle, doit rentrer à Paris avec sa famille et ses gens comme il en est sorti*.
Pàgina 142 - Lafayette sur la route de Valenciennes, pour chercher la trace du Roi. Arrivé à la barrière qui mène au Bourget, les groupes qui y étaient rassemblés se saisirent de lui et sa vie fut menacée. 11 obtint qu'ils le conduisissent à l'Assemblée pour s'assurer eux-mêmes de la vérité de sa mission. Au moment où ils y arrivaient, on recevait au bureau du président...
Pàgina 129 - Pensez-vous, interroge Lafayette, que l'arrestation du roi et de sa famille soit nécessaire au salut public? » Certes, mais de quel droit l'arrêter? Où est le pouvoir? Qui donnera...

Informació bibliogràfica