Les origines de la statique -, Volum 2

Portada
Nouveau Monde éditions - 296 pàgines
Élément de la mécanique et de l'étude des mouvements, la statique est ici présentée au travers de découvertes fondamentales revisitées par l'auteur à l'occasion de lectures approfondies de manuscrits anciens (Aristote, Archimède, Euclide, Galilée, Vinci, Saxe, Copernic, Kepler, etc.) On y apprend que le Moyen Âge occidental avait reçu soit directement, soit par l'intermédiaire des Arabes, la tradition de certaines théories helléniques relatives au levier et à la balance romaine, mais qu'il a aussi, par sa propre activité intellectuelle, engendré une statique autonome, insoupçonnée de l'Antiquité. Ouvrage scientifique autant qu'épistémologique, il nous amène à considérer que la science mécanique et physique dont senorgueillissent bon droit les temps modernes découle, par une suite ininterrompue de perfectionnements à peine sensibles, des doctrines professées au sein des écoles du Moyen Âge et que les prétendues révolutions intellectuelles n'ont été, le plus souvent, que des évolutions lentes et longuement préparées. Il nous rappelle avec humilité que le respect de la tradition est une condition essentielle du progrès scientifique.

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Informació bibliogràfica