Questions d'histoire littéraire: mises en rapport avec le programme de l'Université-Laval

Portada
Mercier et cie, 1884 - 510 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Continguts

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 477 - With antique pillars massy proof, And storied windows richly dight, Casting a dim religious light. There let the pealing organ blow To the full-voiced quire below In service high and anthems clear As may with sweetness, through mine ear, Dissolve me into ecstasies, And bring all Heaven before mine eyes.
Pàgina 295 - ... les faiblesses de l'amour y passent pour de vraies faiblesses ; les passions n'y sont présentées aux yeux que pour montrer tout le désordre dont elles sont cause ; et le vice y est peint partout avec des couleurs qui en font connaître et haïr la difformité.
Pàgina 485 - To chase these pagans in those holy fields Over whose acres walk'd those blessed feet Which fourteen hundred years ago were nail'd For our advantage on the bitter cross.
Pàgina 121 - Tu se' lo mio maestro e il mio autore: tu se' solo colui, da cui io tolsi lo bello stile, che m
Pàgina 166 - Il ira, cet ignorant dans l'art de bien dire, avec cette locution rude, avec cette phrase qui sent l'étranger, il ira en cette Grèce polie, la mère des philosophes et des orateurs ; et malgré la résistance du monde, il y établira plus d'églises que Platon n'ya gagné de disciples par cette éloquence qu'on a crue divine.
Pàgina 375 - II était toujours en souliers gris, bas gris de fer roulés, grande veste de basin, longue jusqu'aux genoux, grande et longue perruque, et petit bonnet de velours noir. Le dimanche il mettait quelquefois un bel habit mordoré, uni, veste et culotte de même, mais la veste à grandes basques, et galonnée en or, à la bourgogne, galons festonnés et à lames, avec de grandes manchettes à dentelles jusqu'aux bouts des doigts, car avec cela, disait-il, on a l'air noble.
Pàgina 224 - Avite : rien sans doute ne prouve le contraire ; ils avaient été publiés au commencement du xvi' siècle, et l'érudition à la fois classique et théologique de Milton était grande : mais peu importe à sa gloire qu'il les ait ou non connus; il était de ceux qui imitent quand il leur plait , car ils inventent quand ils veulent, et ils inventent même en imitant.
Pàgina 347 - Mon Père , j'ai entendu plusieurs grands orateurs dans ma chapelle ; j'en ai été fort content : pour vous, toutes les fois que je vous ai entendu , j'ai été très-mécontent de moi-même.
Pàgina 256 - Muse française, d'un luth bien accordé au son de la lyre grecque et romaine : et qu'il n'y ait vers où n'appa- ' raisse quelque vestige de rare et antique érudition. ( Et quant à ce, te fourniront de matière les louanges des dieux et des hommes vertueux, le discours...
Pàgina 470 - ... celui qu'habite l'homme pendant sa vie présente. Sombre et terrible, lorsqu'elle décrit le royaume ténébreux, la cité du peuple perdu et de l'éternelle douleur, elle s'empreint aux lieux où s'expient les fautes légères, où se ferment les plaies guérissables, d'une tristesse douce et pieuse, et semble, en ces régions sans astres, refléter les lueurs molles d'un jour à demi...

Informació bibliogràfica