Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Volum 18

Portada
chez les Sociétés typographiques, 1782
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 377 - ... visibles : par un prestige presque inconcevable elle semble mettre l'œil dans l'oreille ; et la plus grande merveille d'un art qui n'agit que par le mouvement, est d'en pouvoir former jusqu'à l'image du repos. La nuit, le sommeil, la solitude, et le silence , entrent dans le nombre des grands tableaux de la musique.
Pàgina 364 - On appelle ainsi cette faculté de l'âme qui rend les objets présents à la pensée ; elle suppose dans l'entendement une appréhension vive et forte , et la facilité la plus prompte à reproduire ce qu'il a reçu. Quand l'imagination ne fait que retracer les objets qui ont frappé les sens, elle ne diffère de la mémoire que par la vivacité des couleurs. Quand de l'assemblage des traits que la mémoire a recueillis , l'imagination...
Pàgina 374 - L'art de l'imitation en quelque genre que ce soit, a son enfance, son état de perfection et son moment de décadence. Ceux qui ont créé l'art n'ont eu de modèle que la nature. Ceux qui l'ont perfectionné n'ont été, à les juger à la rigueur, que les imitateurs des premiers ; ce qui ne leur a point ôté le titre d'hommes de génie, parce que nous apprécions moins le mérite des ouvrages par la première invention et la difficulté des obstacles surmontés, que par le degré de perfection...
Pàgina 549 - Lorsqu'il est porté à l'extrême délicatesse, la nuance s'en répand sur tout, sur les actions, sur les discours, sur les écrits, sur le silence, sur le geste, sur le maintien ;£elle relève le mérite distingué ; elle pallie la médiocrité ; elle embellit la vertu ; elle donne de la grâce à l'ignorance.
Pàgina 308 - Murœna , à qui porteroit le plus loin la magnificence; l'un «voit fait couvrir le ciel des théâtres, de voiles azurés ; l'autre avoit couvert l'amphithéâtre de tuiles de cuivre furciorées, &r. Mais Céfir les furpalTa tous dans les jeux funèbres qu'il fit célébrer à la mémoire de fon père ; non content de donner les vafes , & toute la fourniture de théâtre en argent , il fit paver l'arène entière de lames d'argent ; de forte , dit Pline, " qu'on vit pour la première fois les bêtes...
Pàgina 346 - ... plus vraisemblable, et qu'il faut pourtant éloigner, parce qu'ils manquent d'agrément, ou d'intérêt, ou de décence, et que nous cherchons au théâtre et dans l'imitation poétique en général une nature exquise, curieuse et intéressante.
Pàgina 408 - On s'abitient encore de cette forme par euphénifme , ou afin d'adoucir par un principe de civilité , l'impreffion de l'autorité réelle , ou afin d'éviter par un principe d'équité , le ton impérieux qui ne peut convenir à un homme qui prie. Au...
Pàgina 540 - C'eft cependant accroupis au milieu d'une cour , ou fur le bord des chemins , qu'ils travaillent à ces belles marchandifes , fi recherchées dans toute l'Europe , malgré les lois des princes pour en empêcher le débit dans leurs erats.
Pàgina 178 - ... sorte que lorsqu'on veut dans la suite exciter la même idée d'une manière différente , on cause dans le cerveau un mouvement contraire à celui auquel il est accoutumé , et ce mouvement excite ou de la surprise ou de la risée , et quelquefois même de la douleur ; c'est pourquoi chaque peuple différent trouve extraordinaire l'habillement ou le langage d'un autre peuple. On rit à Florence de la manière dont un François prononce le latin ou l'italien , et l'on se moque à Paris de la...
Pàgina 573 - C B A 1100 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28...

Informació bibliogràfica