Lettres choisies: édition à l'usage des classes

Portada
C. Delagrave, 1887 - 448 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Continguts

Sur Newton
41
Envoi de la Mort de César recommandation pour
65
de Bossuet de Balzac
69
Commissions petites charités à faire
85
Démêlés avec J B Rousseau A quel âge il faut faire
86
Conseils littéraires Il faut travailler avec difficulté
93
Compliments profession de foi philosophique et reli
95
Accusé de réception Commissions diverses
97
De Mérope scènes quil faut éviter ou créer au théâtre
100
Éloges mêlés de conseils Règle pour les vers
102
Envoi dune écritoire
107
La vie à Paris
110
Conseils à un homme qui se livre à létude des sciences
116
Conseils saupoudrés déloges Défense de Boileau
117
A propos de la banqueroute dun receveur général
119
Remerciement en style oriental
123
Profession de foi scientifique philosophique et reli
124
De Corneille de Racine de Boileau de Voiture de Mon
127
Critiques discrètes
140
Quil faut enrichir la langue française Du purisme Il
144
Même sujet insistances motivées et très humbles
148
des archéologues voie romaine sol
150
Premiers regrets Du goût dans le pays des Vandales
157
Envoi du Siècle de Louis XIV Il ne veut pour son livre
167
De lhistoire du Siècle de Louis XIV esprit dans lequel
168
Premières brouilles avec Frédéric Querelle de Kønig
176
Réponse à une invitation état de sa santé
179
Retour de Berlin torts du roi réponse à ceux qui pré
185
De sa mauvaise santé des Mémoires de Bolingbroke
191
Réponse à son discours sur lorigine de lInégalité parmi
196
Sur la mort dun de ses hommes daffaires
200
paris
201
Conseils à une demoiselle au sujet des lectures à faire
202
Consolation sur la mort dun fils
203
combat ses idées de suicide
207
De lHistoire de PierreleGrand des héros et des grands
213
De la lecture de lAncien Testament de lArioste des
219
A propos des Pompignans
283
De la pompe au théâtre des vers qui se retiennent
284
Consolations de la vieillesse
288
bonheur de létude Petites nouvelles litté
303
De J Racine et de Corneille de Louis Racine de Cicé
306
Questions philologiques et littéraires du style du chant
309
A propos dun protégé du duc plus présomptueux quap
317
Pour le féliciter de son projet damener à Paris les eaux
319
De la grammaire des philosophes des grammairiens
320
Dune édition de La Fontaine et dune édition de
322
De Tacite et de la traduction de la Bletterie
329
Du théâtre français de Corneille de Racine de Molière
337
Recommandation
341
Envoi de la première paire de bas de soie sortie de
350
Des prix de lAcadémie des Guébres guerre aux hypo
351
de la Russie
358
Du corps ou de lordre des avocats de la jurisprudence
360
o Des idées nécessaires
363
Son aversion pour les Turcs
366
Apologie du duc de Choiseul Sa passion pour la recon
367
Actualités politiques Nécessité davoir des amis pour
368
Reproches au sujet dune édition de ses prétendues
370
De linstruction des filles de la déclamation il offre
374
Recommandation pour Dalembert et La Harpe actuali
376
De Racine et de Corneille De son Commentaire sur Cor
380
Moyens et précautions à employer pour obtenir la réha
383
Des mauvais livres et des bons livres Du respect dû
387
Questions dagriculture des poèmes didactiques
389
Le La Les dans les phrases
406
De lamourpropre bien dirigé Choses et autres
408
Turgot et Louis XVI Aurore dun beau
409
Du fatras métaphysique des géomètres de lhistoire
422
Billet écrit à la nouvelle de la réhabilitation du comte
424
De lá vertu dans les républiques et dans les monarchies
432
ROUSSEAU JeanBaptiste
446
Félicitations 303
447

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 345 - Le style n'est que l'ordre et le mouvement qu'on met dans ses pensées. Si on les enchaîne étroitement, si on les serre, le style devient ferme, nerveux, et concis; si on les laisse se succéder lentement, et ne se joindre qu'à la faveur des mots, quelque élégfftits qu'ils soient, le style sera diffus, lâche, et traînant.
Pàgina 186 - J'ai reçu, monsieur, votre nouveau livre contre le genre humain ; je vous en remercie. Vous plairez aux hommes, à qui vous dites leurs vérités, mais vous ne les corrigerez pas. On ne peut peindre avec des couleurs plus fortes les horreurs de la société humaine, dont notre ignorance et notre faiblesse se promettent tant de consolations.
Pàgina 260 - Tout ce que je vois jette les semences d'une révolution qui arrivera immanquablement, et dont je n'aurai pas le plaisir d'être témoin. Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent; la lumière s'est tellement répandue de proche en proche, qu'on éclatera à la première occasion et alors ce sera un beau tapage; les jeunes gens sont bien heureux, ils verront de belles choses.
Pàgina 331 - Malherbe le disait ; j'y souscris quant à moi : Ce sont maximes toujours bonnes. La louange chatouille et gagne les esprits ; Les faveurs d'une belle en sont souvent le prix.
Pàgina 245 - C'est pourquoi tous ceux qui gouvernent se sentent assujettis à une force majeure. Ils font plus ou moins qu'ils ne pensent , et leurs conseils n'ont jamais manqué d'avoir des effets imprévus. Ni ils ne sont maîtres des dispositions que les siècles passés ont mises dans les affaires ; ni ils ne peuvent prévoir le cours que prendra l'avenir» loin qu'ils le puissent forcer. Celui-là seul tient tout en sa main , qui sait le nom de ce qui est et de ce qui n'est pas encore ; qui préside à tous...
Pàgina 72 - Les souris qui habitent quelques petits trous d'un bâtiment immense ne savent ni si ce bâtiment est éternel, ni quel en est l'architecte, ni pourquoi cet architecte a bâti. Elles tâchent de conserver leur vie, de peupler leurs trous, et de fuir les animaux destructeurs qui les poursuivent. Nous sommes les souris, et le divin architecte qui a bâti cet univers n'a pas encore, que je sache, dit son secret à aucun de nous.
Pàgina 210 - Rabelais, quand il est bon, est le premier des bons bouffons. Il ne faut pas qu'il y ait deux hommes de ce métier dans une nation; mais il faut qu'il y en ait un. Je me repens d'avoir dit autrefois trop de mal de lui 666.
Pàgina 240 - Tout ce que vous voyez conspire à vos désirs ; vos jours toujours sereins coulent dans les plaisirs. L'empire en est pour vous l'inépuisable source ; ou si quelque chagrin en interrompt la course, tout l'univers, soigneux de les entretenir, s'empresse à l'effacer de votre souvenir.
Pàgina 253 - Si je t'abandonnais à ton peu de mérite. Ose me démentir: dis-moi ce que tu vaux; Conte-moi tes vertus, tes glorieux travaux, Les rares qualités par où tu m'as dû plaire, Et tout ce qui t'élève au-dessus du vulgaire.
Pàgina 47 - Je suppose que vous ayez fait un bon ouvrage : imacrinez-vous qu'il vous faudra quitter le repos de votre cabinet pour solliciter l'examinateur; si votre manière de penser n'est pas la sienne, s'il n'est pas l'ami de vos amis, s'il est celui de votre rival, s'il est votre rival lui-même, il vous est plus difficile d'obtenir un privilège qu'à un homme qui n'a point la protection des femmes d'avoir un emploi dans les finances. Enfin, après un an de refus...

Informació bibliogràfica