Histoire de France, depuis les Gaulois jusqu'à la mort de Louis XVI.

Portada
Lecointe et Durey, 1820
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Continguts

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 220 - ... et distinguer ses serviteurs, et d'un seul élancement de sa vue les fortifier en l'espérance de l'avancement de ses desseins, de sa fortune et de sa grandeur, et leur dire sans parler, JE VOUS VOIS...
Pàgina 246 - Je suis prêt à demander au roi mon seigneur la « paix, le repos de son royaume et le mien... On m'a souvent sommé de « changer de religion, mais comment? la dague à la gorge... Si vous désirez « simplement mon salut, je vous remercie ; si vous ne désirez ma conversion « que par la crainte que vous avez qu'un jour je ne vous contraigne, vous
Pàgina 171 - Pour vous, je ne vous dis autre chose, sinon que vous êtes du sang de Bourbon, et vive Dieu! je vous ferai voir que je suis votre aîné. — Et nous, répondirent ces princes, que nous sommes de bons cadets.
Pàgina 71 - Bussy d'Amboise, le mignon de Monsieur, frère du roi, s'y trouva à la suite de M. le duc son maître, habillé tout simplement et modestement, mais suivi de six pages vêtus de drap d'or frisé, disant tout haut que...
Pàgina 62 - C'est de lui que les calvinistes disaient : « II nous faut craindre M. de Nevers avec ses pas de plomb et son compas à la main. » Le duc de Montpensier, prince du sang, et catholique zélé jusqu'à la cruauté, opinait pour la paix.
Pàgina 20 - Je veux bien qu'il sache que cela serait bon en temps de paix; mais en « temps de guerre, qu'on a le bras armé et le cul sur la selle, tout le monde
Pàgina 80 - Déterminez-vous, lui dit-il d'un ton de fureur, à mourir par le poignard ou par le poison. » En vain demande-t-elle grâce, il la force de choisir. Elle avale le breuvage et se met à genoux, se recommandant à Dieu et n'attendant plus que la mort. Une heure se passe dans ces alarmes. Le duc alors rentre avec un visage serein et lui apprend que ce qu'elle a pris pour du poison est un ecxellent consommé.
Pàgina 52 - ... jusqu'à la mort ceux qui voudront y mettre obstacle. « Tous ceux qui signeront seront sous la sauve-garde de l'union ; et, en cas qu'ils soient attaqués, recherchés ou molestés, nous prendrons leur défense, même par la voie des armes, contre quelque personne que ce soit. « Si quelques-uns, après avoir fait le serment, viennent à y renoncer, ils seront traités comme rebelles et réfractaires à la volonté de Dieu, sans que ceux qui auraient aidé à cette vengeance puissent jamais...
Pàgina 228 - Paris n'est plus, madame, lui dit-il en entrant, et je suis roi désormais. — Vous avez fait mourir le duc de Guise ! reprit-elle en soupirant ; Dieu veuille que cette mort ne vous rende pas roi de rien ! C'est bien coupé, mon fils ; mais il faut coudre. Avez-vous pris toutes vos mesures?
Pàgina 246 - Je suis prêt à demander au roi, mon «seigneur, la paix, le repos de son royaume et le « mien On m'a souvent sommé de « changer de religion ; mais comment ? la dague à la « gorge Si vous désirez simplement mon «salut, je vous remercie; si vous ne désirez ma « conversion que par la crainte que vous avez qu'un «jour je vous contraigne, vous avez tort.

Informació bibliogràfica