Histoire générale des voyages, ou nouvelle collection de toutes les relations de voyage par terre et par mer, contenant... l'état actuel de toutes les nations, enrichie de cartes géographiques, Volum 11

Portada
De Hondt, 1755
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 375 - A6leurs eft ordinairement de quatre ou cinq , dont les gages montent à une rifdale pour le travail d'une nuit. Mais les Spectateurs libéraux y joignent quelques préfens , lorfqu'ils font fatisfaits de leur habileté. Leurs habits font d'une forme bizarre. Ils ont peu de chanfons.
Pàgina 139 - Les gardes se, succèdent de père en fils sans être enrôlés , et jouissent, au lieu de paye , de certaines terres qu'on leur abandonne , mais qu'ils perdent lorsqu'ils négligent leur devoir. S'ils veulent quitter leur service , ils en ont Ja liberté ; en renonçant à leurs terres, qui sont données à d'autres pour les remplacer. Leurs armes sont J'épée, la pique, un arc, des flèches et de bons fusils.
Pàgina 6 - ... arbre ou cette plante, qu'ils nomment sagou, s'élève de quinze ou vingt pieds, et pousse des branches qui approchent de celles du palmier. Son fruit, qui est rond et fort semblable à celui du cyprès, contient une sorte de fils ou de petits poils déliés qui causent de l'inflammation lorsqu'ils touchent à la chair. En coupant les branches tendres de la plante, on en fait sortir, comme de la plupart des palmiers, une liqueur qui sert de breuvage aux Indiens. Cette liqueur, qu'ils nomment...
Pàgina 129 - ... degré de latitude nord. Les Portugais ont possédé autrefois une partie de ses côtes, d'où ils faisaient des incursions jusqu'à la capitale , qu'ils brûlèrent plus d'une fois , sans épargner le palais du roi ni les temples. Ils s'y étaient rendus si formidables , qu'ils avaient forcé le roi de leur payer un tribut annuel de trois éléphans, et d'acheter la paix à d'autres conditions humiliantes.
Pàgina 146 - ... fait à sa femme , et qui lui donnent droit sur elle lorsqu'ils sont acceptés. Les pères ne laissent pas de donner pour dot à leurs filles des bestiaux , des esclaves , de l'argent; mais si les deux parties ne se conviennent pas , une prompte séparation leur rend la liberté , et le mari en est quitte pour rendre ce qu'il a reçu. Cependant la femme ne peut disposer d'elle-même qu'après qu'il s'est engagé dans un autre mariage. S'ils ont des enfans , les garçons demeurent au père , et...
Pàgina 145 - Ces attentions de politeffe ne font pas moins familières aux Laboureurs, & aux Manœuvres qu'aux Courtifans. Ils donnent au Roi des titres qui l'égalent à leurs Dieux; & lorfqu'ils lui parlent d'eux-mêmes , c'eft avec un excès d'humiliation. Ils éloignent jufqu'à l'idée de leur perfonne, 'en y fubftituant les êtres les plus vils.
Pàgina 249 - Dieu en vain tu ne jureras , ni autre chofe pareillement. 3. Les Dimanches tu garderas , en fervant Dieu dévotement. 4. Tes Père & Mère honoreras , afin que tu vives longuement. 5. Homicide point ne feras , de fait ni volontairement. 6. Luxurieux point ne feras , de corps ni de confentement. 7. Le bien d'autrui tu ne prendras , ni retiendras à ton efcient.
Pàgina 152 - Les au très croissent d'eux-mêmes; et ce qui diminue encore les soins des habitans, c'est que dans tous les lieux où la nature fait croître des fruits délicats, les officiers du pays attachent, au nom du roi, une feuille autour de l'arbre, et font trois nœuds à l'extrémité de cette feuille. On ne peut alors y toucher sans s'exposer aux plus sévères châtimens, et quelquefois même à la mort. Lorsque le fruit est mûr, l'usage est de le porter dans un linge blanc au gouverneur de la province,...
Pàgina 136 - ... espèce. Mais cette horrible tromperie fut découverte, et le ressentiment du roi en fut si vif, qu'il regarda la mort des coupables comme un châtiment trop léger. Il ordonna, par un décret public, que tous ceux qui étaient de cette profession ne pourraient plus jouir d'aucun bien, ni exercer aucun métier dont ils pussent tirer leur subsistance , et qu'étant privés de tout commerce avec les autres hommes, pour avoir outragé si barbarement l'humanité , ils demanderaient l'aumône, de...
Pàgina 349 - ... soutenir, leur donnent beaucoup d'apparence. La cour est belle et nombreuse , et les seigneurs y font éclater beaucoup de magnificence dans leurs habits. 'Le pays est fort peuplé.

Informació bibliogràfica