Richelieu, Mazarin, la Fronde et le règne de Louis XIV, Volum 4

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 27 - Monsieur et beaucoup de grands vous en veulent à mon occasion; mais assurez-vous que je vous protégerai contre qui que ce soit, et que je ne vous abandonnerai jamais. La reine, ma mère, vous en promet autant. Il ya longtemps que je vous ai dit qu'il fallait fortifier mon conseil; c'est vous qui avez toujours reculé de peur des changements, mais il n'est plus temps de s'amuser à tout ce...
Pàgina 111 - Depuis ce temps-là , chacun sait que je n'ai eu les armes à la main que par une pure nécessité, pour défendre nos biens, nos vies et la liberté de nos Consciences. Si les Anglais...
Pàgina 110 - I, p. 376. jusqu'ici conserver ceux qui restent dans l'obéissance due à Sa Majesté, tant dans les places, pays que villes catholiques, en une entière liberté. La justice a eu son libre cours, le prêche se continue partout, hormis en deux ou trois lieux où il servait, non d'exercice de religion, mais de moyen pour s'acheminer à la rébellion. Les officiers sortis des villes rebelles ont continué leurs charges ; en un mot, on a traité les prétendus réformés obéissants également aux catholiques...
Pàgina 42 - Il n'est pas question de retirer par autorité ce dont les particuliers sont en possession de bonne foi; le plus grand gain que puissent faire les rois et les États est de garder la foi publique qui contient en soi un fonds inépuisable, puisqu'elle en fait toujours trouver; il faut subvenir aux nécessités présentes, par...
Pàgina 272 - ... dès que Philippe IV voudrait déclarer la guerre à la France. Dans son mémoire adressé au roi , Clauzel , l'envoyé du duc de Rohan , prévoyait le cas possible du triomphe absolu de la république méridionale des huguenots : «Si M. de Rohan et ceux de son parti peuvent devenir assez forts pour se cantonner...
Pàgina 177 - Majesté l'obéissance que vous lui devez comme à votre » seul souverain et naturel seigneur. Je vous déclare qu'en ce » cas il usera de sa bonté en votre endroit et vous pardonnera
Pàgina 272 - ... et ne seront pas plus chargés que les autres des impôts et des taxes. Les ecclésiastiques, les religieux ou religieuses seront maintenus dans leurs honneurs et dans leurs dignités; les catholiques entreront dans les magistratures; il y aura égalité de justice partout, et les catholiques seront admis dans- les parlemens, chambres des comptes, présidiaux, sénéchaussées, et dans tous les offices de justice.
Pàgina 33 - Sire , je suis venu au premier commandement de Votre Majesté pour lui obéir et l'assurer que je n'aurai jamais d'autres desseins ni volonté que de lui rendre mes très-humbles services.
Pàgina 26 - ... trouviez dans le soin et la conduite principale de mes affaires. Tout, grâce à Dieu, ya bien succédé depuis que vous y êtes ; j'ai toute confiance en vous, et il est vrai que je n'ai jamais trouvé personne qui me servît à mon gré comme vous. C'est ce qui' me fait désirer et vous prier de ne point vous retirer, car mes affaires iroient mal.
Pàgina 10 - C'est ce dont je supplie très instamment Votre Majesté, continua Monsieur, comme également de me le rendre au plus tôt s'il est innocent.... » Et il se retira en sa chambre, témoignant un grand ressentiment.

Informació bibliogràfica