Œuvres de Michel de Montaigne

Portada
Société du Panthéon Littéraire, 1842 - 806 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 90 - Ce n'est pas une spéciale considération, ny deux, ny trois, ny quatre, ny mille : c'est je ne sçay quelle quinte essence de tout ce meslange, qui, ayant saisi toute ma volonté, l'amena se plonger et se perdre dans la sienne; qui, ayant saisi toute sa volonté, l'amena se plonger et se perdre en la mienne, d'une faim, d'une concurrence pareille. Je dis perdre, à la vérité, ne nous reservant rien qui nous fut propre, ny qui fut ou sien, ou mien.
Pàgina xxiv - Mes défauts s'y liront au vif, et ma forme naïve, autant que la révérence publique me l'a permis. Que si j'eusse été entre ces nations qu'on dit vivre encore sous la douce liberté des premières lois de nature, je t'assure que je m'y fusse très volontiers peint tout entier, et tout nu.
Pàgina 180 - Ce n'est pas merveille , ce dict un ancien ', que le hazard puisse tant sur nous, puisque nous vivons par hazard. A qui n'a dressé en gros sa vie à une certaine fin , il est impossible de disposer les actions particulières : il est impossible de renger les pièces , à qui n'a une forme du total en sa teste : à quoy faire la provision des couleurs , à qui ne sçait ce qu'il a à peindre?
Pàgina 36 - Le continuel ouvrage de vostre vie, c'est bastir la mort. Vous estes en la mort pendant que vous estes en vie.
Pàgina 223 - J'ayme les historiens ou fort simples, ou excellents. Les simples, qui n'ont point de quoy y mesler quelque chose du leur, et qui n'y apportent que le soing et la diligence de r'amasser tout ce qui vient à leur notice, et d'enregistrer, à la bonne foy, toutes choses sans chois et sans triage...
Pàgina viii - Pour la religion, ajouta-t-il dont tous les deux font parade, c'est un beau prétexte pour se faire suivre par ceux de leur parti, mais la religion ne les touche ni l'un ni l'autre...
Pàgina 233 - Nous devons la justice aux hommes, et la grâce et la bénignité aux autres créatures qui en peuvent estre capables. Il ya quelque commerce entre elles et nous, et quelque obligation mutuelle.
Pàgina 88 - Car elle me fut montrée longue pièce avant que je l'eusse veu, et me donna la première connoissance de son nom, acheminant ainsi cette amitié que nous avons nourrie, tant que Dieu a voulu, entre nous, si entière et si parfaite que certainement il ne s'en lit guiere de pareilles, et, entre nos hommes, il ne s'en voit aucune trace en usage.
Pàgina 106 - Je pense qu'il ya plus de barbarie à manger un homme vivant qu'à le manger mort, à deschirer par tourmens et par geénes un corps encore plein de sentiment, le faire rostir par le menu, le faire mordre et meurtrir aux chiens et aux pourceaux (comme nous l'avons non seulement leu, mais veu de fresche...
Pàgina 64 - Quand il estoit arrivé au quatorziesme, ils le deposoient entre les mains de quatre; le plus sage, le plus juste, le plus tempérant, le plus vaillant de la nation : le premier luy apprenoit la religion; le second, à estre tousjours véritable; le tiers, à se rendre maistre des cupiditez; le quart, à ne rien craindre.

Informació bibliogràfica