Imatges de pàgina
PDF
EPUB

Page 171, lig. 17, lisez: Ali le Ionien.

— 368, — 27, — Anbar.

— 416, — i3, et ailleurs, au lieu de Boutchîfl,

lisez : Tischin.

— ib. — i5. Selon Mirkhond, Toudan était fils

du noyan Sougoundjac. — ib. — 17. Il faut peut-être lire Dourbaï, au lieu de Dourtaï. Page 4*6, dern. lig. Au lieu de Argoun Aca conserva l'administration générale des domaines, lisez: conserva la ferme générale des revenus publics. Page 43°> dern. lig. Au lieu de Djihoum, lisez: Djihoun.

— 432, lig- r8- Au lieu de réviser, lisez : reviser. Page 44°i lig' i5. Tchabat fut attaqué par Bigtimour,

fils de Borac, que ce prince avait laissé en Transoxiane avec un corps de troupes pour garder ce pays pendant son absence.

Page 44°- lig. 26. Au lieu de cavallerie, lisez: cavalerie.

— 442. Abaca rassemblant ses forces pour repousser Borac, manda à son frère Yschmout de laisser quarante mille hommes, mongols et musulmans, pour la défense de la frontière du Derbend, et de joindre l'armée avec dix mille cavaliers d'élite. Le sultan Mozaffer-ud-din Hadjadj reçut l'ordre de marcher avec les troupes du Kerman. Tischin Ogoul attendait dans le Mazendéran, avec dix mille cavaliers, l'arrivée d'Abaca. Lorsque le prince Yschmout fut venu, le vézir Schems-ud-din lui annonça qu'il avait, sous les i. jjees du monarque, achevé les dispositions -nécessaires jp*r l'entretien de l'armée. Yschmout, qui en voulait à ce ministre, lui répondit : « Je « sais ce que tu as fait; mais qu'as tu fourni de ton « propre argent. » Le vézir dit qu'il avait levé un corps de mille cavaliers. « Il faut fournir encore dix mille chevaux, lui dit Abaca. Schems-ud-din les fournit. » (Mirkhond, T. V.).

Page 443, ligne 7; au lieu de: la cession des provinces de Ghaznin et de Kerman, lisez: la cession du pays de Ghaznin jusqu'à la rive du Sind.

Page 4441 ligne 8. Après: irrité contre la ville de Hérat, ajouter: parce qu'elle avait fourni aux Borakiens des vivres et d'autres objets dont ils avaient besoin. Page 455, note; au lieu de: Fassel 2, lisez : fassel- 11. — 5o5, ligne 21. Au lieu de: Schéroubaz, lisez: Schérouyaz.

[graphic][graphic]
[graphic]
« AnteriorContinua »