Biographie universelle, ancienne et moderne, ouvrage rédigé par une société de gens de lettres, Volum 22

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 147 - Modeste jusqu'à la timidité, il voyait avec plaisir lés succès de ses rivaux : il se plaisait à encourager les jeunes gens qui s'adonnaient à l'étude des beaux-arts; et si l'amitié d'un grand artiste Claude Dejoux, auquel Julien fut lié par une constante affection , n'eût trahi le secret de sa bienfaisance, on ignorerait tout le bien qu'il ne cessait de répandre sur une foule de jeunes artistes sans fortune.
Pàgina 370 - ... avait déjà entouré la dynastie des Mandchous. Il était doué d'un caractère ferme , d'un esprit pénétrant , d'une rare activité, d'une grande droiture ; mais peut-être d'un génie moins élevé , et de moins de grandeur d'ame que son aïeul.
Pàgina 459 - Kléber se disposait à évacuer le Caire, lorsque l'amiral Keith lui écrivit qu'un ordre de son gouvernement lui défendait de permettre l'exécution d'aucune capitulation , à moins que l'armée française ne mit bas les armes et ne se rendit prisonnière de guerre. Indigné d'une telle perfidie...
Pàgina 241 - L'entendement qui forme les conceptions est la spontanéité exercée à un degré supérieur, le rappel à l'unité de plusieurs intuitions à la fois.
Pàgina 496 - Genève: ce fut là qu'il publia , en 1 558 , conIre le gouvernement de Marie, reine d'Angleterre, et de la régente d'Ecosse, un pamphlet virulent , intitulé : Le Premier son de la trompette contre le monstrueux gouvernement des femmes. Après avoir accumulé les 'impostures et les reproches les plus amers contre deux souveraines d'un caractère bien différent, il y prononce « que l'élévation des femmes à la su» prèinc autorité est la destruction en» tière d'un boiv gouvernement.
Pàgina 144 - Kn effet les arts, après avoir brillé de la plus vive lumière pendant les dernières années du règne de Louis XIII et la plus grande partie de celui de Louis XIV, avaient dégénéré de la manière la plus rapide; et, sous le règne du successeur du grand roi, ils étaient parvenus à un tel point de dégradation, que la France se trouvait l'objet de la dérision des autres nations de l'Europe. Le mal prit sa source dans...
Pàgina 353 - KHANG-HI vit le premier le danger qu'il y avait de laisser s'affermir cette nouvelle puissance qui , sous le nom de djoun-gar (aile gauche), menaçait de former de nouveau cette immense armée qui , plus d'une fois s'est avancée vers le midi, composée de toutes les tribus de la Tartarie, et partagée en aile droite ou occidentale, en centre, en aile gauche ou orientale (*). Galdan était déjà arrivé sur TOrgon avec une armée formidable.
Pàgina 22 - L'Empereur répondit qu'il n'y avait plus de Si» • (i) « Ce jeune prince affectait une franchise qui lui semblait naturelle; son caractère aimable marquait de la gaité jointe à beaucoup de vivacité. Mais avec le désir d'apprendre, il n'avait pas la patience de s'instruire.
Pàgina 370 - MS. 56. nois doit les aimer, c'est-à-dire , qu'il était attentif à les gouverner avec sévérité, et qu'à tout prix il maintenait la paix et l'abondance parmi ses sujets. Six fois dans le cours de son règne, il visita les provinces du midi , et chaque fois, ce fut pour donner des ordres utiles, pour faire construire des digues sur le bord de la mer, ou punir les malversations des grands, envers lesquels il se montrait inflexible.
Pàgina 13 - II n'y aurait jamais consenti si la famine, allant toujours croissant, n'eût menacé de le faire périr avec sa nombreuse postérité, et si Juda n'eût répondu de la vie de son jeune frère. Ils se mirent donc en route avec Benjamin , des présents pour Joseph, et le double de l'argent qu'ils avaient trouvé dans leurs sacs. Ils ne furent pas plutôt arrivés en Egypte, qu'ils parurent devant Joseph. Aussitôt qu'il les eut aperçus, il dit à son intendant : « Faites entrer ces étrangers et...

Informació bibliogràfica