Imatges de pàgina
PDF

r faite, il ferra sus nous ou par mort, ou par autre « grant mescheance, au doumaige des cors et des « aines. »

637. Li roys dist: c Seneschaus, li sains dit :— « Sire Diex, pourquoy nous menaces-tu? Car se ta « nous avoies touz perdus, tu n'en seroies jà pour ce « plus povres; et se tu nous avoies touz gaaingniés, tu « n'en seroies jà plus riches pour ce. Dont nous poons « veoir, fait li sains, que ces menaces que Diex nous « fait, ne sont pas pour son preu avancier, ne pour « son doumaige destourber; mais seulement pour la « grant amour que il a e,n nous, nous esveille par ses « menaces, pour ce que nous voiens cler en nos de« fautes, et que nous ostiens de nous ce qui li desplait. a — Or le fesons ainsi, fist li roys, si ferons que « saige. »

CXXVI. De L'île De Lampedocse.

638. De l'ille de Cypre nous partîmes, puis que nous eumes pris en l'ille de l'yaue fresche et autres choses qui besoing nous estoient. A une ylle venimes que on appelle la Lempiouse, là où nous preimesjout plein de connins; et trouvames un hermitaige ancien dedans les roches, et trouvames le courtil que li hermite qui y demourerent anciennement avoient fait: oliviers, figuiers, seps 'de vingne et autres arbres y avoit. Li rus de la fonteinne couroit parmi le courlil.

LAMPEDOUSE ET PANTALARIA. 269

Li roys et nous alames jusques au chief dou courtil, et trouvames un oratour, en la premiere voute, blanchi de chaus, et une croiz vermeille de terre.

639. En la seconde voute entrames, et trouvames dous cors de gens mors, dont la chars estoit toute pourrie; les costes se tenoient encore toutes ensemble, et li os des mains estaient sur lour piz; et estoient couchié contre_orjent, en la maniere que l'on met les cors en terre. Au requeillir que nous feismes en notre nef, il nous failli un de nos mariniers; dont li maistres de la nef cuidTque il fust là demourez pour estre hermite; et pour ce, Nicholas de Soisi, qui estoit maistres serjans le roy, lessa trois saz de becuiz sur la rive, pour ce que cil les trouvast et en vequist.

CXXYII. De L'île De Pantalaria; Sévérité

DE SAINT LOUIS.

640. Quant nous fumes parti de là, nous veismes une grant ylle en la mer, qui avoit à non Pantennelée, et estoit peuplée de Sarrazins qui estoient en la subjection dou roy de Sezilei et dou roy de Thunes. La royne pria le roy que il y envoiast trois galies pour penre dou fruit pour ses enfants; et li roys li otria, et commanda aus maistres des galies que quant la neis le roy passeroit par devant l'ille, que il fussent tuit appareillié de venir à li. Les galies entrerent en l'ylle par un port qui y estoit; et avint que quant la neis le roy passa par devant le port, nous n'oymes onques nouvelles de nos galies.

1. Conrad II, petit-fils de l'empereur Fréderic II.

641. Lors commencierentli marinier à murmurerli uns à l'autre. Li roys les fist apeler, etlour demanda que il lour sembloit de cest heur; et li marinier li distrent qu'il lour sembloit que li Sarrazin avoienl pris sa gent et les galies. « Mak nous vous loons el « conseillons, sire, que vous ne les atendés pas; car « vous estes entre le royaume de Sezile et le royaume « de Thunes, qui ne nous aiment gueres ne li uns ne « li autres ; et se vous nous lessiez nagier, nous vous « averons, encore ennuit, delivrei dou peril; car nous « vous_averous_passej,ce destroit.

642. — « Vraiement, fist li roys, je ne vous en croirai « jà que je laisse ma gent entre les mains des Sar« razins, que je n'en face au moins mon pouoir d'au* « delivrer. Et vous commant que vous tournez vos « voiles, et lour alons courre sus. » Et quant la roym oy ce, elle commença à mener mout grant duel, et dist: « Hé lasse ! ce ai-je tout fait ! »

643. Tandis que l'on tournoit les voiles de la nef h roy et des autres, nous veismes les galies issir de l'ylleQuant elles vindrent au roy, li roys demanda aus mariniers pourquoy il avoient ce fait; et il respondiron: que il n'en pooient mais, que ce firent .li fil de bourjois de Paris, dont il y avoit six qui mangoient les fruii des jardins; par quoy il ne les pooient avoir, et il M

« AnteriorContinua »