Correspondance originale des émigrés: ou Les émigrés peints par eux-mêmes ... On y a joint des lettres curieuses, et des papiers saisis en Savoie sur les émigrés ...

Portada
Alexandre Rousselin de Corbeau Saint-Albin
Buisson, 1793 - 498 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 52 - C'est de ce côté que vient l'obstacle essentiel qui arrête une mesure aussi importante que celle de l'établissement d'un gouvernement dans les pays soumis par les armes des puissances qui disposent en ce moment du sort de la France. Leurs altesses royales n'ignorent pas quelles causes particulières peuvent avoir contribué à élever ou à entretenir cet obstacle. Ce sont ces causes qu'il conviendrait de détruire, parce qu'alors les effets cesseraient d'eux-mêmes.
Pàgina 42 - Sémonville , ïiommc tellement noté par la perversité de ses principes, que plusieurs cours ont déjà décliné ou refusé de l'admettre en qualité de ministre , et même sur leur territoire. Les projets exécrables de cet émissaire, connus de la cour impériale et royale , ne tendent à rien moins qu'à renverser...
Pàgina 56 - Courvoisier, pour la rédaction de tous les argumens propres à procurer une bonne forme au fond ; mais j'ai compté sur son zèle en ce moment, pour l'engager à retourner auprès de leurs altesses royales, afin qu'elles puissent connaître, par les détails dans lesquels il entrera aussi particulièrement qu'il est possible , la véritable situation des choses sous différens rapports.
Pàgina 54 - On croit qu'on ne pourrait pa», sans incoavénien t , surtout d'après l'exemple du passé , leur accorder un plus haut degré de confiance, à moins que les personnes qui font encore ombrage, , ne parussent plus en mesure d'exercer leur influence. Je crois de mon devoir de parler avec cette franchise, puisque j'ai vu constamment que le manque de succès de leurs altesses royales, auprès des puissances auxiliaires , je crois qu'on pourrait dire...
Pàgina 40 - Majesté prussienne, combien vous êtes sensibles au zèle que leurs ministres ont montré pour la cause commune, et à la confiance qu'ils me témoignent , comme à un des plus fidèles serviteurs du roi et de vos altesses royales, seuls légitimes dépositaires de son autorité. « J'ose aussi vous supplier de vouloir bien m'honorer, auprès de la cour de Pétersbourg. de quelques témoignages de bonté qui puissent achever de détruire des impressions défavorables données contre moi par la plus...
Pàgina 237 - Ciel même a paru complice de la révolution, par trois belles années de paix et d'abondance. Mais enfin l'Europe s'est réveillée, et la France va terminer son pénible rêve. Je reviens à ce peuple infortuné, gâté comme un vrai tyran par ses flatteurs, qui lui redisent sans cesse qu'il est la source de tous les pouvoirs...
Pàgina 84 - Si l'on nous parle de la part de ces gens-là, nous n'écouterons rien ; si c'est de la vôtre, nous écouterons, mais nous irons droit notre chemin. Ainsi, si l'on veut que vous nous fassiez dire quelque chose, ne vous gênez pas. Soyez tranquille sur votre sûreté ; nous n'existons que pour vous servir ; nous y travaillons avec ardeur et tout va bien.
Pàgina 38 - ... et en contrariant constamment ses efforts. Je n'ai pas perdu un instant pour éclairer et exciter les ministres ottomans qui m'accordent de la bienveillance. Tous ceux qui ont quelque crédit sur l'esprit de sa hautesse , ont été mis...
Pàgina 54 - Breteuil ; ce qui fait encore un point important pour écarter les inquiétudes qui font les véritables causes de ^'opposition que rencontre M Sans doute qu'après avoir été aussi loin, leurs altesses royales auront beaucoup de peine à adopter les autres mesures qu'on a paru désirer de leur part pour justifier la confiance qu'on voudrait leur accorder, principalement du côté prussien. Ces mesures seront expliquées par une note que M. le marquis de Lambert a rédigée d'après une conférence...
Pàgina 36 - ... propres à en assurer le succès. Il doit proposer à la Porte une alliance fondée sur les bases les plus propres à égarer les ministres Ottomans ; il fera naître, à force d'argent et...

Informació bibliogràfica