Nouvelles études d'histoire et de littérature

Portada
Michel Lévy frères, 1864 - 406 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 50 - L'on désirerait bien ici que nos dames missent le linon à la mode, sans donner aux mousselines cette préférence absolue. L'idée de ranimer une de nos manufactures les plus intéressantes et que nous possédons exclusivement, et de donner du pain à un si grand nombre de familles françaises, est bien faite, en effet , pour mettre à la mode les linons : d'ailleurs, n'y at-il pas assez longtemps que les linons sont en disgrâce?
Pàgina 22 - Dezenzano ; il rencontra le colonel Bender avec une partie de son régiment de houlans, qu'il chargea; mais Junot, ne voulant pas s'amuser à charger la queue , fit un détour par la droite , prit en front le régiment, blessa le colonel qu'il voulait prendre prisonnier , lorsqu'il fut lui-même entouré ; et après en avoir tué six de sa propre main, il fut culbuté , renversé dans un fossé, et blessé de six coups de sabre, dont on me fait espérer qu'aucun ne sera mortel. » L'ennemi opérait...
Pàgina 293 - C'est pourquoi elle n'a pas besoin de faire marcher devant elle, comme les Barbares, la dévastation, le massacre et l'incendie; il lui suffit de renverser les règles éternelles du droit. Pour détruire les journaux, il faut rendre illicite ce qui est licite, et licite ce que les lois divines et humaines ont déclaré illicite; il faut annuler les contrats, légitimer la spoliation, inviter au vol.
Pàgina 371 - Sur ce subject de lettres, je veux dire ce mot, que c'est un ouvrage auquel mes amys tiennent que je puis quelque chose. Et eusse prins plus volontiers ceste forme à publier mes verves, si j'eusse eu à qui parler.
Pàgina 47 - J'ai prédit à des militaires qui avaient . quelques scrupules , que jamais le gouvernement militaire ne prendrait en France, à moins que la nation ne fût abrutie par cinquante ans d'ignorance. Toutes les tentatives échoueront, et leurs auteurs en seront victimes.
Pàgina 298 - Pour asservir les hommes, il est nécessaire de les disperser et de les appauvrir, la misère est la sauvegarde de l'ignorance. Croyez-moi, réduisez la population, renvoyez les hommes de l'industrie à la glèbe, brûlez les manufactures, comblez les canaux , labourez les grands chemins. Si vous ne faites pas tout cela, vous n'aurez rien fait; si la charrue ne passe pas sur la civilisation tout entière, ce qui en restera suffira pour tromper vos efforts....
Pàgina 47 - Unissons aux efforts du gouvernement les efforts des citoyens pour enrichir, pour féconder toutes les parties de notre vaste territoire. Soyons le lien et l'exemple des peuples qui nous environnent. Que l'étranger, qu'un intérêt de curiosité attirera parmi nous, s'y arrête, attaché par le charme de nos mœurs, par le spectacle de notre union, de notre industrie et par l'attrait de nos jouissances ; qu'il s'en retourne dans sa patrie plus ami du nom français, plus instruit et meilleur.
Pàgina 9 - C'est beaucoup d'être à la fois une gloire nationale, une garantie révolutionnaire, et un principe d'autorité.
Pàgina 390 - Je suis très content de vous et de toute la marine : nous avons été battus ; mais vous avez acquis de la gloire et pour vous et pour toute la nation : il nous en a coûté quelques vaisseaux , cela sera réparé l'année qui vient; et sûrement b nous battrons les ennemis.
Pàgina 372 - Le monde regarde tousjours vis à vis; moy, je replie ma veue au dedans, je la plante, je l'amuse là. Chacun regarde devant soy ; moy, je regarde dedans moy : je n'ay affaire qu'à moy, je me considère sans cesse, je me contrerolle, je me gouste.

Informació bibliogràfica