Histoire des Français depuis le temps des Gaulois jusqu'en 1830, Volum 2

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 432 - Or, suivit ce prince, je vous veux montrer combien la religion que je tiens est plus douce que celle de quoi vous faites profession. La vôtre vous a conseillé de me tuer, sans m'ouïr, n'ayant reçu de moi aucune offense; et la mienne me commande que je vous pardonne, tout convaincu que vous êtes de m'avoir voulu homicider sans raison.
Pàgina 308 - Il est vrai qu'il eut de la force dans le génie, de la véhémence dans ses discours, une éloquence vive et impétueuse qui entraînait les peuples et les ravissait, une hardiesse extraordinaire quand il se vit soutenu et applaudi, avec un air d'autorité qui faisait trembler devant lui ses disciples; de sorte qu'ils n'osaient le contredire, ni dans les grandes choses ni dans les petites.
Pàgina 143 - L'espoir de la victoire étoit-il en cet étendard? — II étoit fondé en Dieu et non ailleurs. — Pourquoi portiez-vous cet étendard près de l'autel au sacre de Charles ? — II avoit été à la peine, c'étoit bien raison qu'il fût à l'honneur.
Pàgina 159 - ... l'humiliation des princes, de trahir la France qui allait être livrée aux Anglais; ils lui reprochaient ses favoris, ses maîtresses, sa nonchalance, son incapacité ; ils disaient qu'il fallait donner le gouvernement au Dauphin Louis, jeune homme de dix-sept ans, plein de sens et d'esprit. Les ducs de Bourbon et d'Alençon, les comtes de Vendôme et de Dunois...
Pàgina 24 - ... en sa chambre, et les fit revêtir et donner à dîner tout aise, et puis donna à chacun six nobles et les fit conduire hors de l'ost...
Pàgina 487 - Fallait-il pas qu'elle jouât d'étranges personnages pour tromper les uns et les autres, et cependant garder comme, elle a fait ses enfants, qui ont successivement régné par la sage conduite d'une femme si avisée...
Pàgina 83 - Bonnes gens, vous véez (voyez) bien à votre département quelle chose vous laissiez derrière ;n'ayez nulle espérance de retourner si ce n'est à votre honneur; car vous ne trouverez rien ; et sitôt que orrons (entendrons) nouvelles si vous êtes morts ou déconfits, nous bouterons le feu en la ville et nous détruirons nous-mêmes ainsi que gens désespérés.
Pàgina 349 - Poët, grand chambellan du roi de Navarre, et datée du 30 septembre 1561. « Honneur, gloire et richesses seront la récompense de vos peines; surtout ne faites faute de défaire le pays de ces zélés faquins qui excitent les peuples à se bander contre nous.
Pàgina 477 - SainctGermain qui se remuoient et se sauvoient, il prit un grand harquebuz de chasse qu'il avoit, et en tira tout plein de coups à eux, mais en vain, car l'harquebuz ne tiroit si loing. Incessamment crioit : Tuez, tuez...
Pàgina 384 - France avoit un autre but : c'étoit de résister aux pratiques de l'empereur « employées pour faire tomber leur chère « patrie , la Germanie, en une bestiale, insuppor« table et perpétuelle servitude, comme il a été « fait en Espagne et ailleurs

Informació bibliogràfica