Le chansonnier patriote: ou recueil de chansons, vaudevilles et pots-pourris patriotiques

Portada
Garnéry, 1792 - 168 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 2 - Français, pour nous, ah ! quel outrage ! Quels transports il doit exciter ! C'est nous qu'on ose méditer De rendre à l'antique esclavage ! Aux armes, citoyens ! etc.
Pàgina 4 - Amour sacré de la patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs ! Liberté ! Liberté chérie, Combats avec tes défenseurs ! Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents ! Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, etc.
Pàgina 4 - Mais ces despotes sanguinaires, Mais les complices de Bouillé, Tous ces tigres qui sans pitié Déchirent le sein de leurs mères ! Aux armes, citoyens, etc. Amour sacré de la patrie, Conduis...
Pàgina 143 - Dansons la carmagnole , Vive le son, vive le son, Dansons la carmagnole, Vive le son du canon.
Pàgina 9 - Veillons au salut de l'Empire, Veillons au maintien de nos droits ; Si le despotisme conspire, Conspirons la perte des rois. Liberté, liberté, que tout mortel te rende hommage : Tyrans, tremblez, vous allez expier vos forfaits. Plutôt la mort que l'esclavage, C'est la devise des Français. Du destin de notre patrie Dépend celui de l'univers; Si jamais elle est asservie Tous les peuples sont dans les fers.
Pàgina 3 - Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre ! Aux armes, citoyens ! formez vos bataillons ! Marchons ! qu'un sang impur abreuve nos sillons ! 1794 M.-J.
Pàgina 86 - Les traîtres à la nation Craignent la fédération : C'est ce qui les désole ; Mais aussi, depuis plus d'un an, La Liberté poursuit son plan : C'est ce qui nous console. L'instant arrive où pour jamais Vont s'éclipser tous leurs projets : C'est ce qui les désole ; Et l'homme enfin va pour jamais Rétablir l'homme dans ses droits : C'est ce qui nous console.
Pàgina 9 - Ennemis de la tyrannie, Paraissez tous, armez vos bras. Du fond de l'Europe avilie, Marchez avec nous aux combats. Liberté ! liberté!
Pàgina 3 - Tremblez, tyrans, et vous, perfides, L'opprobre de tous les partis ! Tremblez ! vos projets parricides...
Pàgina 9 - Liberté, liberté, que tout mortel te rende hommage, Tyrans, tremblez, vous allez expier vos forfaits Plutôt la mort que l'esclavage C'est la devise des Français (bis). Du destin de notre patrie Dépend celui de l'univers; Si jamais elle est asservie, Tous les peuples sont dans les fers.

Informació bibliogràfica