Biographie universelle, ancienne et moderne; ou, Histoire, par ordre alphabétique: de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, Volum 21

Portada
Michaud frères, 1818
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 496 - ... secours de leur général ; les Français , s'apercevant qu'ils allaient avoir à combattre toute l'armée ennemie , se retirent vers la ville ; la Pucelle marche la dernière, se retournant sans cesse et faisant face à l'ennemi , afin de couvrir la retraite des siens et de les ramener sans perte dans la place. Les Anglais s'avancent alors à grands pas pour couper le chemin à sa troupe, qui, effrayée par ce mouvement, se précipite en tumulte vers la barrière du boulevart du pont.
Pàgina 483 - Jeanne d'Arc n'a varié sur la réalité de ces apparitions : les rigueurs de sa prison , l'espoir d'adoucir ses bourreaux, les menaces d'être livrée aux bûchers , rien ne put lui arracher un désaveu. Toujours elle soutint que les saintes lui avaient fréquemment apparu et lui apparaissaient encore; qu'elles lui parlaient . qu'elle les voyait enfin, non des yeux de l'imagination...
Pàgina 54 - C'est un excellent homme, que David Hume; il est naturellement serein, il entend finement, il dit quelquefois avec sel, quoiqu'il parle peu} mais il est lourd, il n'a ni chaleur, ni grâce, ni agrément dans l'esprit, ni rien qui soit propre...
Pàgina 492 - Tremouille desservait dans l'esprit de Charles VII , et éloignait de tout son pouvoir. » Cependant la renommée de Jeanne d'Arc et de ses étonnants exploits s'était répandue rapidement dans toute la France , et de là dans le reste de l'Europe. L'opinion était fixée sur son compte; tous les Français, partisans de Charles...
Pàgina 489 - ... soldats. Ce qu'il y avait d'admirable dans ces combats, c'était le sang-froid de la jeune héroïne : elle se présentait toujours la première à l'attaque, son étendard à la main , et restait la dernière sur le champ de bataille pour protéger la rentrée des troupes : elle abhorrait l'effusion du sang , et ne se servait de son épée qu'à la dernière extrémité; le plus souvent, lorsqu'elle se trouvait engagée dans la mêlée , elle se contentait de repousser ses adversaires à coups...
Pàgina 495 - ... haute faveur : ces lettres comprenaient également , par une exception remarquable , les mâles et les femelles à perpétuité; « afin, dit le roi , de rendre » gloire à la haute et divine sagesse , des grâces nom...
Pàgina 491 - Charles et son conseil ; il fallait , avec une armée peu nombreuse , sans vivres , sans espoir de s'en procurer que les armes à la main , traverser près de quatre-vingts lieues d'un pays occupé par des ennemis; enfin il était nécessaire de s'emparer de plusieurs villes considérables qui se trouvaient sur l'a route , et dont une seule pouvait arrêter la marche du roi.
Pàgina 495 - ... Obligée, par la douleur de sa blessure et par la quantité de sang qu'elle perdait, de se coucher derrière une petite éminence , elle y resta jusqu'au soir , où Richard de Thiembronne, et d'autres guerriers, vinrent la trouver. Soit chagrin d'un premier échec, soit dégoût causé par l'ingratitude de ses compagnons d'armes, elle parut lasse de la vie, et ne voulut pas quitter sa place. Il fallut que le duc...
Pàgina 488 - Jeanne avait reçues de ses saintes, il lui était prescrit de sommer les Anglais d'abandonner le siège d'Orléans, avant de rien entreprendre contre eux. Elle dicta en conséquence une lettre qui fut envoyée aux généraux anglais rassemblés devant Orléans, « pour, de par « Dieu le roy du ciel, qu'ils eussent à rendre les « clefs de toutes les bonnes villes qu'ils avaient
Pàgina 488 - Sauveur des hommes, assis sur son tribunal dans les nuées du ciel, et tenant un globe dans ses mains; à droite et à gauche étaient représentés deux anges en adoration : l'un d'eux tenait une fleur de lis sur laquelle Dieu semblait répandre ses bénédictions; les mots Jesus Maria étaient écrits à côté.

Informació bibliogràfica