Cerca Imatges Maps YouTube Notícies Gmail Drive Calendar Més »
Inicia la sessió
Llibres Llibres
" Prince , autrefois si grand et alors si malheureux , je ne fus plus maître de moi-même; mes larmes s'échappèrent malgré moi , et je tombai à ses pieds sans pouvoir lui faire entendre d'autre langage que celui de ma douleur; cette vue l'attendrit... "
5. section, suite De la révolution française - Pàgina 258
per Jean François Georgel - 1820
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Mémoires de M. l'abbé Edgeworth de Firmont, dernier confesseur de Louis XVI

Henri Essex Edgeworth de Firmont - 1815 - 220 pàgines
...si grand , et alors si malheureux , je ne fus plus maître de moi-même ; mes larmes s'échappèrent malgré moi , et je tombai à ses pieds , sans pouvoir...faire entendre d'autre langage que celui de ma douleur ; cette vue l'attendrit mille fois plus que le décret qu'on venait de lui lire. Il ne répondit d'abord...
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Memoirs of the Abbé Edgeworth: Containing His Narrative of the Last Hours of ...

Henry Essex Edgeworth de Firmont, C. Sneyd Edgeworth - 1815 - 223 pàgines
...autrefois si grand, et alors si malheureux, je ne fus plus maître de moimême. Mes larmes s'échappèrent malgré moi, et je tombai à ses pieds, sans pouvoir...entendre d'autre langage que celui de ma douleur. Cette vue l'attendrit mille fois plus que le décret qu'on venait de lui lire. Il ne répondit d'abord...
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Biographie universelle, ancienne et moderne; ou, Histoire, par ..., Volum 14

1815
...prince autrefois si я grand et alors si malheureux, je ne » fus plus maître de moi - même. Des я larmes m'échappèrent malgré moi, » et je tombai à ses pieds sans pouvoir я lui faire entendre d'autre langage que » celui de ma douleur. Cette vue l'at» tendril mille fois...
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Mémoires pour servir à l'histoire des événemens de la fin du dix ..., Volum 4

Jean-François Georgel, Georgel, Béraud - 1818
...prince, autrefois si grand, aujourd'hui » si malheureux, je ne fus plus maître de » moi -même. Les larmes m'échappèrent » malgré moi , et je...lire : il ne répondit d'abord à mes » larmes que parles siennes ; mais bientôt, » reprenant son courage : / "ardonnez , » monsieur , me dit-il ,...
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Bibliothèque sacrée, ou Dictionnaire universel historique, dogmatique ...

Charles Louis Richard - 1823
...deceprinceautrefoissi grand, » et alors si malheureux , je ne '• fus ^ilus maître de moi-mê» me. Dès larmes m'échappèrent >' malgré moi , et je tombai...entendre d'autre langage que » celui de ma douleur. Cette vue » l'attendrit mille fois plus que » le décret qu'on venait de lui » lire. Il ne répondit...
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Journal de ce qui s'est passé à la tour du Temple, pendant la captivité de ...

Jean Baptiste C. Hanet-Cléry - 1823
...alors si mal- j heureux , je ne fus plus maître de contenir mes larmes : elles inondèrent mon visage et je tombai à ses pieds , sans pouvoir lui faire entendre d'autre langage que celui de ma douleur. Cette vue l'attendrit mille fois plus que le décret qu'on venait de lui lire. Il ne répondit d'abord...
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Collection des mémoires relatifs à la Revolution française, Volum 16

1825
...alors si malheureux, je ne fus plus maître de contenir mes larmes : elles inondèrent mon visage, et je tombai à ses pieds, sans pouvoir lui faire entendre d'autre langage que celui de ma douleur. Cette vue l'attendritmille fois plus que le décret qu'on venait de lui lire. Il ne répondit d'abord...
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Journal de Cléry: suivi des dernières heures de Louis Seize

Jean Baptiste Antoine Hanet Cléry, Henry Essex Edgeworth de Firmont - 1825 - 344 pàgines
...alors si malheureux , je ne fus plus maître de contenir mes larmes : elles inondèrent mon visage, et je tombai à ses pieds, sans pouvoir lui faire entendre d'autre langage que celui de ma douleur. Cette vue l'attendritmille fois plus que le décret qu'on venait de lui lire. Il nç répondit d'abord...
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Collection des mémoires relatifs à la Révolution française, Volum 14

Saint Albin Berville, François Barrière - 1825
...alors si malheureux, je ne fus plus maître de contenir mes larmes : elles inondèrent mon visage, et je tombai à ses pieds , sans pouvoir lui faire entendre d'autre langage que celui de ma douleur. Cette vue l'attendritmille fois plus que le décret qu'on venait de lui lire. Il ne répondit d'abord...
Visualització completa - Sobre aquest llibre

Journées mémorables de la révolution française racontées par un ..., Volum 4

vicomte Joseph-Alexis Walsh - 1840
...autrefois si grand et alors si malheureux je ne fus plus maître de moi-même; mes larmes s'échappèrent malgré moi, et je tombai à ses pieds sans pouvoir...entendre d'autre langage que celui de ma douleur. Cette vue l'attendrit mille fois plus quu le décret que l'on venaii de lui lire; il ne répondit d'abord...
Visualització completa - Sobre aquest llibre




  1. La meva col·lecció
  2. Ajuda
  3. Cerca de llibres avançada
  4. Baixeu EPUB
  5. Descarrega PDF