Mémoires pour servir à l'histoire des énénemens de la fin du dix-huitième siècle depuis 1760 jusqu'en 1806-1810: 5. section, suite De la révolution française

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 446 - Amour sacré de la patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs ! Liberté ! Liberté chérie, Combats avec tes défenseurs ! Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents ! Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, etc.
Pàgina 446 - Tremblez, tyrans, et vous, perfides, L'opprobre de tous les partis ; Tremblez ! vos projets parricides, Vont enfin recevoir leur prix ! Tout est soldat pour vous combattre ; S'ils tombent, nos jeunes héros, La France en produit de nouveaux Contre vous tout prêts à se battre ! Aux armes, citoyens ! etc. Français, en guerriers magnanimes, Portez ou retenez vos coups ; Epargnez ces tristes victimes A regret s'armant contre nous ; Mais ces despotes sanguinaires.
Pàgina 45 - ... d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par le roi.
Pàgina 445 - Français! pour nous, ah! quel outrage! Quels transports il doit exciter! C'est nous qu'on ose méditer De rendre à l'antique esclavage! Aux armes...
Pàgina 445 - ALLONS, enfants de la patrie, Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie L'étendard sanglant est levé...
Pàgina 46 - ... jurer la fidélité la plus inviolable à la nation, à la loi et au roi. Mais comment s'engager, sous la loi du serment, à maintenir une constitution qui n'est encore ni achevée ni connue...
Pàgina 445 - Entendez-vous, dans les campagnes, Mugir ces féroces soldats? Ils viennent, jusque dans vos bras, Egorger vos fils, vos compagnes!
Pàgina 445 - Français , en guerriers magnanimes , Portez ou retenez vos coups ; Epargnez ces tristes victimes A regret s'armant contre nous, (bis.) Mais ces despotes sanguinaires , Mais les complices de Bouille , Tous ces tigres qui sans pitié Déchirent le sein de leur mère Aux armes, etc. Amour sacré de la patrie , Conduis , soutiens nos bras vengeurs ! Liberté , liberté chérie , Combats avec tes défenseurs!
Pàgina 113 - J'en demande pardon à Dieu, et à son Vicaire en terre, à mon évêque légitime, aux prêtres de ce diocèse et à vous tous, catholiques ici présents, qui avez eu le bonheur de conserver la foi ; assurant ici, à la face du ciel et de la terre, que je rétracte au pied de l'autel, et devant M le célébrant que je rends dépositaire de mon retour à l'unité de l'Eglise, que je rétracte tous les serments impies que j'ai prêtés.
Pàgina 445 - Que veut cette horde d'esclaves , De traîtres , de rois conjurés ? Pour qui ces ignobles entraves , Ces fers dès long-temps preparés?

Informació bibliogràfica