Imatges de pàgina
PDF

MÉMOIRES

DE JEAN

SIRE DE JOINVILLE.

L'auteur et les éditeurs se réservent le droit de traduction

et de reproduction à l'étranger.

Typographie Firmin-Didot. - Mesnil (Eure).

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Correspondant de l'Institut de France, de l'Académie impériale de Vienne,

de l'Académie royale des Sciences de Turin,
des Sociétés des Antiquaires de Londres et d'Écosse.

PARIS,
LIBRAIRIE DE FIRMIN-DIDOT ET CIE,
IMPRIMEURS DE L'INSTITUT, RUE JACOB, 56.

1881.

Pitub pildi 1.7.-14.15.;

[graphic][ocr errors][ocr errors]

>-7-42( HISTOIRE

DE

SAINT LOUIS.

A son bon seigneur Looys *, filz du roy de France, par le grace de Dieu roy de Navarre, de Champaigne et de Brie conte palazin, Jehan sire de Joinville, **, son seneschal de Champaigne, salut et amour et honneur et son servise appa reillé :. Chier sire, je vous foiz à savoir que madame la royno vostre mère ***, qui moult m'amoit, à cui Dieu bonne merci face 3, me pria si à certes comme elle pot 4, que je li feisse faire un livre des saintes paroles et des bons faiz nostre roy 5 saint Looys; et je les y oi en couvenant 6, et à l'aide de Dieu le livre est assouvi 7 en deux parties.

La première partie si devise 8 comment il se gouverna tout son tens selonc Dieu et selonc l'Église, et au profit de son règne.

La seconde partie du livre si parle de ses granz chevaleries

' Appareillé : Préparé, disposé. – put. - 5 Et des bons faits de notre roi, Foiz : fais. 3A qui Dieu fasse - 6 Et je les lui promis. — Assouri : pardon. — 4 Aussi instamment qu'elle | achevé. — 8 Devise : parle.

* Louis le Hutin , qui n'était alors que roi de Navarre, et qui parvint à la couronne de France après la mort de Philippe le Bel, son père, arrivée en 1314.

** Entre les familles qui ont tenu les premiers rangs à la cour des cuintes de Champagne, celle de Joinville fut l'une des plus illustres, tant par l'antiquité de son extraction que par la noblesse de ses alliances. Wassebourg et des Rosiers la font descendre de Geoffroy, neveu du grand duc de Bouillon, qui eut pour partage la seigneurie de Joinville, petite ville de Cham. pagne, située sur la rivière de Marne, entre Chaumont et Saint-Dizier:*** Jeanne de Navarre, femme de Philippe le Bel, morte en 1304.

HIST, DE SAINT LOUIS.

« AnteriorContinua »