Histoire de Mar Jabalaha III et du moine Rabban Çauma: traduite du Syriaque et annotée

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 4 - Si quelqu'un vient à moi, disait-il, et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple (2).
Pàgina 205 - Anglais banni de son pays pour certains crimes, et qui, après avoir erré dans toute l'Asie, avait fini par prendre du service chez les Mongols. Un cordelier flamand rencontra dans le fond de la Tartarie une femme de Metz, nommée Paquette, qui avait été enlevée en Hongrie; un orfèvre parisien, dont le frère était établi à Paris sur le grand Pont; et un jeune homme des environs de Rouen, qui s'était trouvé à la prise de Belgrade. Il y vit aussi des Russes, des Hongrois et des Flamands.
Pàgina 106 - K. et 38° 5' de lat. N. Le géographe arabe YAKOUT (xiii0 siècle) la décrit en ces termes : « Ville principale de l'Azerbaïdjàn, florissante et bien peuplée; elle est entourée de murs en briques cuites et reliées à la chaux. Plusieurs petites rivières la traversent : elle est environnée de jardins et les fruits s'y vendent à vil prix. On y fabrique des étoffes, de beaux satins et des tissus qui sont exportés partout. Lorsque les Tartares envahirent la province, l'an 618 (de l'hégire,...
Pàgina 220 - Si tu tiens parole et envoies tes troupes à l'époque fixée, et que Dieu nous favorise, lorsque nous aurons pris à ce peuple Jérusalem, nous te la donnerons. Mais manquer au rendez-vous serait faire marcher inutilement les troupes; cela conviendrait-il?
Pàgina 205 - Tartarie; d'autres revinrent avec lui par la Russie : c'étaient des Génois, des Pisans, des Vénitiens. Deux marchands de Venise, que le hasard avait conduits à Bokhara , se laissèrent aller à suivre un ambassadeur mongol qu'Houlagou envoyait à Khoubilaï.
Pàgina 146 - Auprès de cet édifice furent fondés une mosquée , un hospice et un hôtel pour les Seyids , établissements qui reçurent des dotations considérables. L'habitation royale se composait d'un pavillon élevé, entouré, à une certaine distance, de douze plus petits, ayant chacun une fenêtre sur la cour, qui était pavée en marbre ; d'une chancellerie assez vaste pour contenir deux mille individus et de plusieurs autres bâtiments. Pendant tout son règne...
Pàgina 205 - Hongrie; un orfévre parisien, dont le frère était établi à Paris sur le grand pont, et un jeune homme des environs de Rouen , qui s'était trouvé à la prise de Belgrade. Il y vit aussi des Russes, des Hongrois et des Flamands. Un chantre, nommé Robert , après avoir parcouru l'Asie orientale, revint mourir dans la cathédrale de Chartres. Un Tartare était fournisseur de casques dans les armées de Philippe le Bel.
Pàgina 107 - J'ay ouy assurer aux principaux marchands de la ville qu'on y fabrique tous les ans six mille balles de soie. Le commerce de cette, ville s'étend dans toute la Perse et dans toute la Turquie ; en Moscovie, en Tartarie, aui Indes et sur la mer Noire.
Pàgina 146 - Elle eut plusieurs mosquées; la principale fut bâtie aux frais du sultan et richement ornée de marbres et de porcelaines peintes. Il fonda un hôpital, pourvu d'une pharmacie et de tout le mobilier nécessaire, au service duquel il attacha plusieurs médecins , ainsi qu'un collège ,sur le modèle 'de celui de Mostansser à Bagdad.
Pàgina 21 - Le corps des marchands est nombreux, le commerce florissant, et le concours de différentes nations très-grand. Les droits de douane sont les mêmes qu'à Aksou. On trouve, dans cette ville , un grand nombre de chanteuses et de danseuses habiles. Les gens riches en entretiennent chez eux, et les y élèvent pour former leur éducation, comme en Chine.

Informació bibliogràfica