Livre de morale pratique, ou Choix de préceptes et de beaux exemples: Destiné a la lecture courante dans les écoles et dans les familles

Portada
Hachette, 1878 - 464 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Continguts

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 430 - ... comporter, humble et austère pour soi. Tout appliqué à ses devoirs et les comprenant immenses, il ne pensa plus qu'à allier les devoirs de fils et de sujet avec ceux auxquels il se voyait destiné.
Pàgina 132 - L'intrépidité est une force extraordinaire de l'âme qui l'élève au-dessus des troubles, des désordres et des émotions que la vue des grands périls pourrait exciter en elle; et c'est par cette force que les héros se maintiennent en un état paisible et conservent l'usage libre de leur raison dans les accidents les plus surprenants et les plus terribles.
Pàgina 79 - ... spectateur, et l'on doutait si c'était lui qui se trompait ou la renommée. Revenait-il de ces glorieuses campagnes qui rendront son nom immortel, il fuyait les acclamations populaires , il rougissait de ses victoires , il venait recevoir des éloges comme on vient faire des apologies , et n'osait presque aborder le roi, parce qu'il était obligé, par respect, de souffrir patiemment les louanges dont sa majesté ne manquait jamais de l'honorer.
Pàgina 428 - Ce prince, héritier nécessaire, puis présomptif, de la couronne, naquit terrible, et sa première jeunesse fit trembler. Dur et colère jusqu'aux derniers emportements, et jusque contre les choses inanimées; impétueux avec fureur, incapable de souffrir la moindre résistance, même des heures et des éléments, sans entrer en des fougues à faire craindre que tout ne se rompît dans son corps; opiniâtre à l'excès; passionné pour toute espèce de volupté, et des femmes, et, ce qui est rare...
Pàgina 133 - Sire, nous venons remettre nos charges «entre vos mains, et souffrir tout ce qu'il vous « plaira, plutôt que d'offenser nos consciences...
Pàgina 243 - L'EMPEREUR Joseph II n'aimait ni la représentation ni 'appareil, témoin ce fait qu'on se plaît à citer : Un jour qr,e revêtu d'une simple redingote boutonnée, accompagné d'un seul domestique sans livrée, il était allé; dans une calèche à deux places qu'il conduisait lui-même, faire une promenade du matin aux environs de Vienne, il fut surpris par la pluie, comme il reprenait le chemin de la ville. Il en était encore éloigné, lorsqu'un piéton, qui regagnait aussi la capitale, fait...
Pàgina 338 - Le roi, étonné de la tranquillité des Lacédémoniens, attendit quelques jours pour leur laisser le temps de la réflexion. Le cinquième, il écrivit à Léonidas : " Si tu veux te soumettre, je te donnerai l'empire de la Grèce.
Pàgina 320 - C'est ce que les Latins appellent charitat patrii soli, l'amour de la patrie : et ils la regardent comme un lien entre les hommes. Les hommes en effet se sentent liés par quelque chose de fort, lorsqu'ils songent que la même terre, qui les a portés et nourris étant vivants, les recevra en son sein quand ils seront morts.
Pàgina 392 - Ce n'est pas, ajoutoit-il en finissant sa lettre, que le péril où je me trouve ne soit fort grand , puisqu'au moment où je vous écris, les cloches sonnent pour la vingt-deuxième personne qui est morte aujourd'hui. Ce sera pour moi, quand il plaira à Dieu.
Pàgina 21 - ... qui n'a point de famille , mais qui est de la famille de tout le monde; qu'on appelle comme témoin, comme conseil ou comme agent , dans tous les actes les plus solennels de la vie civile ; sans lequel on ne peut...

Informació bibliogràfica