Revue de la Normandie, Volum 1

Portada
Gustave Gouellain, Jean Benoît Désiré Cochet
E. Cagniard, 1862
 

Què en diuen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Continguts

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 310 - ... pleine civilisation, des enfers, et compliquant d'une fatalité humaine la destinée qui est divine; tant que les trois problèmes du siècle, la dégradation de l'homme par le prolétariat, la déchéance de la femme par la faim , l'atrophie de l'enfant par la nuit, ne seront pas résolus; tant que, dans...
Pàgina 268 - Chez nos dévots aïeux le théâtre abhorré Fut longtemps dans la France un plaisir ignoré. De pèlerins , dit-on , une troupe grossière * En public à Paris y monta la première; Et , sottement zélée en sa simplicité , Joua les Saints , la Vierge, et Dieu , par piété.
Pàgina 752 - C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins dHamilcar. Les soldats qu'il avait commandés en Sicile se donnaient un grand festin pour célébrer le jour anniversaire de la bataille d'Eryx, et comme le maître était absent et qu'ils se trouvaient nombreux, ils mangeaient et ils buvaient en pleine liberté.
Pàgina 578 - Il nous permet d'indiquer sûrement le lieu d'habitation du célèbre humaniste. La bibliothèque publique d'Orléans s'appelait, avant la révolution de 1789, le couvent des Filles-Repenties, vulgairement le Bon-Pasteur. On le sait. Mais ce que tout le monde ne sait pas, c'est que le Bon-Pasteur lui-même s'élevait sur l'emplacement de la docte demeure de Nicolas Bérauld. Un pareil prédécesseur n'est pas fait pour déplaire au bibliothécaire actuel, le savant et élégant écrivain qui signe...
Pàgina 310 - Tant qu'il existera, par le fait des lois et des mœurs, une damnation sociale créant artificiellement, en pleine civilisation, des enfers, et compliquant d'une fatalité humaine la destinée qui est divine ; tant que les trois problèmes du siècle, la dégradation de l'homme par le prolétariat, la déchéance de la femme par la faim, l'atrophie de l'enfant par la nuit...
Pàgina 50 - Dans le procès-verbal de la séance du Conseil général de la commune de Paris, du 3 septembre 1792, il est dit : Le Conseil général renvoie au comité de surveillance...
Pàgina 753 - Il y avait là des hommes de toutes les nations, des Ligures, des Lusitaniens, des Baléares, des Nègres et des fugitifs de Rome. On entendait, à côté du lourd patois dorien, retentir les syllabes celtiques bruissantes comme des chars de bataille, et les terminaisons ioniennes se heurtaient aux consonnes du désert, âpres comme des cris de chacal.
Pàgina 389 - LA VIE DE SAINT THOMAS LE MARTYR, archevêque de Canterbury, par Garnier de Pont-Sainte-Maxence, poëte du xn
Pàgina 470 - Histoire du Parlement de Normandie depuis sa translation à Caen , au mois de juin 1589 , jusqu'à son retour à Rouen, en avril 1594.
Pàgina 234 - ... imposait une loi aux eaux afin qu'elles ne passassent point leurs bornes; lorsqu'il posait les fondements de la terre, j'étais avec lui, et je réglais toutes choses. J'étais chaque jour dans les délices, me jouant sans cesse devant lui, me jouant dans le monde; mes délices sont d'être avec les enfants des hommes.

Informació bibliogràfica