De la Révolution française, Volum 2

Portada
Drisonnier, 1797
 

Què en diuen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 188 - Messieurs, on vient de vous exposer mes moyens de défense; je ne les renouvellerai point. En vous parlant, peut-être pour la dernière fois, je vous déclare que ma conscience ne me reproche rien, et que mes défenseurs ne vous ont dit que la vérité. » Je n'ai jamais craint que ma conduite fût examinée publiquement. Mais mon cœur est déchiré de trouver, dans l'acte...
Pàgina 197 - Je dois à mon honneur, je dois à ma famille de ne point souscrire à un jugement qui m'inculpe d'un crime que je ne puis me reprocher; en conséquence je déclare que j'interjette appel à la nation elle-même du jugement de ses, représentants; je donne, par ces présentes, pouvoir spécial à mes défenseurs officieux, et charge...
Pàgina 248 - La preuve nécessaire pour condamner les ennemis du peuple est toute espèce de document, soit matériel, soit moral, soit verbal, soit écrit, qui peut naturellement obtenir l'assentiment de tout esprit juste et raisonnable.
Pàgina 208 - Je recommande à mon fils, s'il avait le malheur de devenir Roi, de songer qu'il se doit tout entier au bonheur de ses Concitoyens, qu'il doit oublier toute haine et tout ressentiment, et nommément tout ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j'éprouve. Qu'il ne peut faire le bonheur des Peuples qu'en régnant suivant les Lois...
Pàgina 91 - ... de rappeler à lui le ministre qui l'avoit servi avec tant de dévouement , de fidélité et de patriotisme ; mais déjà le cœur du roi avoit pris de lui-même ce conseil salutaire ; et quand nous pensions à lui exprimer nos vœux , il nous...
Pàgina 210 - Je prie MM. de Malesherbes , Tronchet et Desèze , de recevoir ici tous mes remercîments , et l'expression de ma sensibilité, pour tous les soins et les peines qu'ils se sont donnés pour moi. « Je finis en déclarant devant Dieu , et prêt à paraître devant lui , que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancés contre moi.
Pàgina 197 - ... que j'interjette appel à la nation elle-même du jugement de ses, représentants; je donne, par ces présentes, pouvoir spécial à mes défenseurs officieux, et charge expressément leur fidélité de faire connaître à la Convention nationale cet appel par tous les moyens qui seront en leur pouvoir, et de demander qu'il en soit fait mention dans le procès-verbal de la séance de la Convention.
Pàgina 243 - prenez tout ce qu'un citoyen a d'inutile , « car le superflu est une violation évidente et « gratuite des droits du peuple. Tout homme « qui a au-delà de ses besoins ne peut pas « user, il ne peut qu'abuser...
Pàgina 247 - Les ennemis du peuple sont ceux qui cherchent à anéantir la liberté publique, soit par la force, soit par la ruse; VI.
Pàgina 64 - ... l'institution d'une monnaie fictive , en affranchissant l'administration du joug impérieux des réalités , permit aux législateurs de s'abandonner avec plus de confiance à leurs abstractions; et les besoins d'argent , ces grossiers embarras , ne vinrent point les détourner de leurs hautes pensées...

Informació bibliogràfica