Histoire générale et impartiale des erreurs, des fautes et des crimes commis pendant la révolution française: à dater du 24 août 1787; contenant le nombre des individus qui ont péri par la révolution, de ceux qui ont émigré, et les intrigues des factions qui pendant ce tems ont désolé la France, Volum 1

Portada
Rue de Marais, 1796
0 Ressenyes
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina xlv - Point d'indulgence , citoyens collègues , point de délai , point de lenteur dans la punition du crime, si vous voulez produire un -effet salutaire. Les rois punissaient lentement, parce qu'ils étaient faibles et cruels ; la justice du peuple doit être aussi prompte que l'expression de sa volonté. Nous avons pris des moyens efficaces pour marquer sa toute-puissance, de manière à servir de leçon à tous les rebelles.
Pàgina 17 - La Convention nationale décrète que quiconque proposerait ou tenterait d'établir en France la royauté ou tout autre pouvoir attentatoire à la souveraineté du peuple, sous quelque dénomination que ce soit, sera puni de mort.
Pàgina 20 - La peine portée contre tous les délits dont la connaissance appartient au tribunal révolutionnaire est la mort.
Pàgina 20 - ... et pour réprimer toute tentative de la part des accusés pour troubler la tranquillité publique et entraver la marche de la justice...
Pàgina xlvii - Convaincus qu'il n'ya d'innocent dans cette infâme cité que celui qui fut opprimé ou chargé de fers par les assassins du peuple, nous sommes en défiance contre les larmes du repentir ; rien ne peut désarmer notre sévérité.
Pàgina 20 - Sont réputés ennemis du peuple ceux qui auront provoqué le rétablissement de la royauté ou cherché à avilir ou à dissoudre la Convention nationale et le gouvernement révolutionnaire et républicain...
Pàgina 18 - Art. 3. la ville de Lyon sera détruite. Tout ce qui fut habité par le riche sera démoli. Il ne restera que la maison du pauvre, les habitations des patriotes égorgés ou proscrits, les édifices spécialement employés à l'industrie et les monuments consacrés à l'humanité et à l'instruction publique.
Pàgina xlv - C'est sous les voûtes de la Nature , qu'elle rend » la justice , comme le Ciel la rendrait lui-même. » On ne conçoit pas aisément , jusqu'à quel point » la mission que vous nous avez confiée , est * pénible et difficile ; une population immense à * licencier , à répartir dans les divers Départe» mens de la République ; (ils auraient dû ajouter:
Pàgina 266 - ... d'un complot qui a existé contre le peuple français , tendant à favoriser le succès des ennemis de la France...
Pàgina 19 - Sont déclarés traîtres à la patrie, et seront punis comme tels, ceux qui seront convaincus d'avoir de quelque manière que ce soit, favorisé dans la République le plan de corruption des citoyens, de subversion des pouvoirs et de l'esprit public; d'avoir excité des inquiétudes à dessein d'empêcher l'arrivage des denrées à Paris; d'avoir donné...

Informació bibliogràfica