Richelieu, Mazarin, la Fronde et le règne de Louis XIV, Volum 4

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 327 - Il y eut alors plus d'une dupe; Bassompierre, si souple, si habilement inspiré pour saluer tous les pouvoirs, s'y laissa prendre; il resta plus de cinq jours sans aller voir le cardinal, lui qui le visitait à chaque minute, lui serrait les mains comme un ami intime; Richelieu n'oublia point cette circonstance dans sa vie; la Bastille fit justice de l'ingratitude de Bassompierre, et lui do*nna le temps d'écrire ses Mémoires en encre pourprée et dorée : la journée de novembre fut une épreuve...
Pàgina 172 - Je sais bien que vous avez toujours été malicieux, pleins d'artifices, et que vous avez fait tout ce qui a été possible pour secouer le joug de mon obéissance; je vous pardonne vos rébellions. Si vous m'êtes bons et fidèles sujets, je vous serai bon prince; et si vos actions sont conformes aux protestations que vous me faites , je vous tiendrai ce que je vous ai promis (1).
Pàgina 99 - Comme votre qualité de prince du sang vous donne des priviléges de m'écrire ce qu'il vous plaît , aussi elle m'empêche de vous répondre avec toute liberté mon sentiment , me contentant de me justifier sur vos principales accusations. J'avoue d'avoir, une seule fois pris les armes mal à propos...
Pàgina 98 - I, p. 376. jusqu'ici conserver ceux qui restent dans l'obéissance due à Sa Majesté, tant dans les places, pays que villes catholiques, en une entière liberté. La justice a eu son libre cours, le prêche se continue partout, hormis en deux ou trois lieux où il servait, non d'exercice de religion, mais de moyen pour s'acheminer à la rébellion. Les officiers sortis des villes rebelles ont continué leurs charges ; en un mot, on a traité les prétendus réformés obéissants également aux catholiques...
Pàgina 148 - Monsieur, je n'ai point encore entendu parler des vaisseaux de Bordeaux. Je crains bien qu'ils se soient amusés à charger le canon du roi par votre ordre, et qu'ils aient perdu le temps. Je me suis résolu de mettre tout du long des vaisseaux, par-dessus, un gros câble entortillé de chaînes, de peur qu'on le puisse couper.
Pàgina 161 - Majesté l'obéissance que vous lui devez comme à votre » seul souverain et naturel seigneur. Je vous déclare qu'en ce » cas il usera de sa bonté en votre endroit et vous pardonnera
Pàgina 38 - ... chose agréable d'en parler, mais que l'exécution en est difficile, et cependant, après y avoir bien pensé, j'ose dire, en la présence du roi, qu'il se peut trouver des expédients par lesquels dans six ans on verra la fin et la perfection de cet ouvrage. « Le roi, messieurs, vous a assemblés expressément pour les chercher, les trouver, les examiner et les résoudre avec vous; Sa Majesté vous assurant qu'elle fera...
Pàgina 161 - ... vôtre , de quitter votre rébellion , lui ouvrir vos portes , et lui rendre promptement l'entière obéissance que vous lui devez, comme à votre seul souverain et naturel seigneur. Je vous déclare qu'en ce cas il vous pardonnera votre félonie et rébellion.
Pàgina 99 - Depuis ce temps-là , chacun sait que je n'ai eu les armes à la main que par une pure nécessité, pour défendre nos biens, nos vies et la liberté de nos Consciences. Si les Anglais...
Pàgina 24 - ... trouviez dans le soin et la conduite principale de mes affaires. Tout, grâce à Dieu, ya bien succédé depuis que vous y êtes ; j'ai toute confiance en vous, et il est vrai que je n'ai jamais trouvé personne qui me servît à mon gré comme vous. C'est ce qui' me fait désirer et vous prier de ne point vous retirer, car mes affaires iroient mal.

Informació bibliogràfica