Biographie universelle, ancienne et moderne: ou, Histoire, par ordre alphabétique, de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes. Ouvrage entièrement neuf, redigé par une société de gens de lettres et de savants, Volum 19

Portada
chez Michaud frères, 1817
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 36 - Ma tra» (ludion , dit-il , est fort libre ; je ne » me suis gêiié que pour le sens de и mon auteur : encore est-il vrai qu'il » ya tels endroits obscurs , où je ne » sais pas trop moi-même ce que je » dis. Du reste , je n'ai rien omis pour » habiller ce vieux comique à la mode ¿ » j'étends , sans façon , ses pensées , » liberté qu'on condamnera comme » une licence impardonnable. Mettre » du sien à un célèbre auteur, c'est » le corrompre , le défigurer , lui ôter » tout...
Pàgina 428 - ... il retourna, et en tournant il vit le duc de Guise «qui venoit à lui; alors ce grave magistrat levant « la voix , lui dit : C'est grand'pitié quand le valet «chasse le maître. Au reste, mon âme est à Dieu. « mon cœur est à mon roi , et mon corps est entre « les mains des méchants : qu'on en fasse ce que «l'on voudra.
Pàgina 156 - Les dames illustres, où, par bonnes et fortes raisons , il se prouve que le sexe féminin surpasse , en toutes sortes de genres , le sexe masculin, in- 12, Paris, 1673, dédié à mademoiselle d'Alençon.
Pàgina 76 - Le comte de Guiche est à la cour tout seul de son air et de sa manière , un héros de roman , qui ne ressemble point au reste des hommes : voilà ce qu'on me mande.
Pàgina 189 - Or, suivit ce prince, je vous veux montrer combien la religion que je tiens est plus douce que celle de quoi vous faites profession. La vôtre vous a conseillé de me tuer, sans m'ouïr, n'ayant reçu de moi aucune offense; et la mienne me commande que je vous pardonne, tout convaincu que vous êtes de m'avoir voulu homicider sans raison. Allez-vous-en, retirez-vous; que je ne vous voie plus ici; et, si vous êtes sage, prenez dorénavant en vos entreprises des conseillers plus gens de bien que ceux-là.
Pàgina 86 - L'auteur se permit alors de lui rappeler son jugement ; Guidi lui répondit : « Si l'on affichait que tel jour les nymphes de l'Opéra danseront...
Pàgina 14 - Guénée, n'est pas sans esprit et sans connaissances; mais il est malin comme un singe, il mord jusqu'au sang, en faisant semblant de baiser la main.
Pàgina 11 - Gueneau de Montbeillard, que je regarde comme l'homme du monde dont la façon de voir, de juger et d'écrire, a plus de rapport avec la mienne ; je l'ai engagé, dis-je, à se charger de la plus grande partie des oiseaux; je lui ai remis tous mes papiers à ce sujet....
Pàgina 360 - Irr. , il fut amené Fort jeune en France par sa famille , y fit ses études , et repassa en Angleterre , en 1660, à l'âge de près de quatorze ans , lorsque Charles II eut été rétabli sur le trône de son père. Environ deux ans après cet événement , le comte , alors chevalier de Gramont , exilé de la cour de France , se rendit à Londres , y devint amoureux de la sœur d'Hamilton , et prit même avec elle des engagements sérieux. Kappelc de sou exil , il retournait en France , laissant...
Pàgina 581 - Idée générale d'une Collection complète d'Estampes, avec une dissertation sur l'origine de la gravure et sur les premiers livres d'images...

Informació bibliogràfica