Mémoires du marquis de Bouillé ...

Portada
Baudouin frères, 1821 - 440 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 304 - Majestés, les moyens les plus efficaces, relativement à leurs forces, pour mettre le roi de France en état d'affermir, dans la plus parfaite liberté, les bases d'un gouvernement monarchique également cenvenable aux droits des souverains et au bien-être de la nation française.
Pàgina 260 - Sarre, la Moselle, a conçu le projet de renverser la constitution; qu'à cet effet il a cherché à se faire un parti dans l'empire , sollicité et exécuté des ordres non contre-signés, attiré le roi et sa famille dans une ville de son...
Pàgina 355 - ... sort l'année suivante. Tel est celui des chefs de parti dans presque toutes les révolutions , tour à tour persécuteurs, persécutés et proscrits. Je fus mandé par le roi de Prusse, le 27 mai, à Magdebourg, pour donner quelques détails sur les plans des opérations des armées combinées de l'Empereur, de l'Empire et de la Prusse, qui devaient agir contre la France l'été suivant, et qui devaient être commandées par le duc de Brunswick , le général alors le plus estimé de l'Europe....
Pàgina 55 - ... supériorité, cependant elle était partout humiliée; elle se voyait exclue, par les règlements militaires, des emplois dans l'armée ; elle l'était, en quelque manière, du haut clergé , par le choix des évêques parmi la haute noblesse, et des grands vicaires en général parmi les nobles ; elle l'était de plusieurs chapitres de cathédrale. La haute magistrature la rejetait également, et la plupart des cours souveraines n'admettaient que des nobles dans leur compagnie. Même pour être...
Pàgina 309 - Il avait pris la résolution d'assembler un congrès pour traiter avec le gouvernement français, non-seulement sur le redressement des griefs du corps germanique, dont les droits en Alsace et dans d'autres parties des provinces frontières avaient été violés, mais en même temps sur les moyens de rétablir l'ordre dans le royaume de France, dont l'anarchie troublait la tranquillité de l'Europe entière. Il m'ajouta que cette négociation serait appuyée par des armées formidables, dont la France...
Pàgina 131 - Je sais , mon cher cousin , qu'on a cherché à me nuire près de vous; avec un cœur pur et droit comme le vôtre , la loyauté n'est pas long-temps méconnue , et l'amitié est également sûre de se faire entendre. » On vous a dit beaucoup d'absurdités sur mes vues , mes moyens , mes désirs.
Pàgina 139 - J'ai reçu cette nuit un billet du roi pour m'entendre avec vous, pour voir M. de La Tour-du-Pin, et écrire aux gardes nationales : il m'a paru, excepté l'envoi du décret, qu'il n'y avait rien de fait. Un courrier a donné ordre à M. de Malseigne d'aller attendre à Lunéville vos instructions; j'ai écrit non pas officiellement , mais fraternellement aux gardes nationales des quatre départemens, et ma lettre est portée à...
Pàgina 206 - J'ai eu depuis deux mois moins de rapports que jamais avec la cour, parce que cela n'était bon à rien et que je ne fais que ce qui peut être utile à mon pays. Mais je crains qu'on n'ait profité de ma négligence pour intriguer, je sais même qu'on a été au moment de les entraîner dans de grandes sottises , et qu'ils se sont arrêtés au bord du précipice. La reine est entourée...
Pàgina 250 - ... suivies, et que mes ordres n'avaient point été exécutés, sans qu'il me fût possible d'en deviner la cause. Cependant le régiment de royal-allemand arrivait. Je proposai au général d'Hoffelize et aux officiers de chercher un passage , et de suivre pendant trois à quatre lieues la voiture du roi , pour tâcher de l'atteindre (ce qui n'était plus possible). J'envoyai des cavaliers le long de la rivière , chercher des gués, au-dessus et au-dessous de la ville, où je vis beaucoup de gardes...
Pàgina 436 - J'avais ordonné à M. de Goguelas d'aller à Pont-de-Sommevelle avec un détachement de quarante hussards , qui devaient y attendre le roi et l'escorter. Je lui remis les ordresde Sa Majesté pour les détachemens de Varennes et de Dun. M. de...

Informació bibliogràfica