Dictionnaire des inventions, des origines et des découvertes: dans les arts, les sciences ...

Portada
Société typographique belge, 1838 - 562 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 350 - Les anciens philosophes eux-mêmes n'ont jamais quitté les avenues d'Académus et les délices d'Athènes pour aller, au gré d'une impulsion sublime, humaniser le sauvage, instruire l'ignorant, guérir le malade, vêtir le pauvre et semer la concorde et la paix parmi des nations ennemies : c'est ce que les religieux chrétiens ont fait et font encore tous les jours. Les mers, les orages, les glaces du pôle, les feux du tropique, rien ne les arrête : ils vivent avec...
Pàgina 229 - Enfin le catéchisme du concile de Trente approuve la coutume de jurer par les reliques. On observe encore que les rois de France de la première et de la seconde race gardaient dans leur palais un grand nombre de reliques, surtout la chape et le manteau de saint Martin, et qu'ils les fesaient porter à leur suite et jusque dans les armées.
Pàgina 10 - Cette académie sera spécialement instituée pour répondre aux demandes du Gouvernement sur tout ce qui intéresse la santé publique, et principalement sur les épidémies, les maladies particulières...
Pàgina 343 - Egyptiens faisaient honneur de cette découverte à leurs premiers souverains , les Phéniciens à leurs anciens héros. Ces traditions sont pleinement confirmées par l'autorité des livres saints. Dès le temps d'Abraham , les métaux étaient communs en Egypte et dans plusieurs contrées de l'Asie. Je crois cependant , ajoute l'auteur que nous citons, qu'on ne sut d'abord travailler qu'un certain nombre de métaux , tels que l'or , l'argent et le cuivre. Le fer, ce métal si nécessaire et si...
Pàgina 118 - I"., est la base des droits et de la liberté de la nation anglaise. Le 21 janvier 1 264, saint Louis, choisi pour arbitre, confirme la grande charte et celle des forêts, les regardant comme le droit commun des Anglais et le rempart de leur liberté. Le chevalier Robert Cotton étant allé chez un tailleur, trouva qu'il allait faire des mesures de la grande charte d'Angleterre, en original, avec les seings et tous les sceaux. Il eut pour quatre sols cette pièce rare qu'on avait crue si long-temps...
Pàgina 162 - Açores devait appartenir au Portugal ; tout ce qui était à l'occident fut donné à l'Espagne ; on traça une ligne sur le globe, qui marqua les limites de ces droits réciproques, et qu'on appelle la ligne de marcation.
Pàgina 422 - Ambroise, archevêque de Milan, fut, à ce qu'on prétend, l'inventeur du plain-chant; c'est-à-dire qu'il donna le premier une forme et des règles au chant ecclésiastique pour l'approprier mieux à son objet, et le garantir de la barbarie et du dépérissement où tomboit de son temps la musique.
Pàgina 203 - ... cette chaîne alors est menée par un homme ou par une femme ; d'autres fois la chaîne est entièrement composée d'hommes ou de femmes. Lorsque ces bandes joyeuses viennent à se rencontrer, elles passent rapidement l'une devant l'autre en sens contraire. Tous ceux qui la composent sautent au son du galoubet et du tambourin, ou en répétant un air qu'entonné celui qui les conduit. On parcourt ainsi les rues, et l'on vient former plusieurs cercles autour du mai ou du gros noyer sous lequel...
Pàgina 10 - ... avait aimés , le plaça près de son tombeau sur un pied d'acanthe , et le couvrit d'une large tuile pour préserver ce qu'il contenait. Au printemps suivant, l'acanthe poussa; ses larges feuilles entourèrent le panier, mais arrêtées par les rebords de la tuile , elles se courbèrent cl s'arrondirent vers leur extrémité.
Pàgina 333 - Maurepas l'avait assuré que c'était simplement un prisonnier d'un caractère très-dangereux par son esprit d'intrigue , et sujet du duc de Mantoue. On l'attira sur la frontière, on l'y arrêta, et on le garda prisonnier, d'abord à Pignerol, puis à la Bastille.

Informació bibliogràfica