Essai sur la vie du marquis de Bouillé (Françios-Claude-Amour) ...

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 227 - J'ai appris, que vous aviez l'idée de quitter votre patrie , comme si vos talents ne lui appartenaient pas, comme si même quelques torts particuliers avaient pu vous donner le droit de nous voler les batailles que vous gagnerez pour nous , et dans lesquelles j'espère que vous me permettrez de combattre sous vos ordres. « Je me flatte, mon cher cousin, que mon caractère vous est assez connu , pour qu'il soit inutile de vous dire que la révolution me reposera justement à la même place où elle...
Pàgina 280 - ... cependant je crois qu'ils peuvent me rendre service. Dans le projet de Mirabeau, vous trouverez peut-être des choses utiles ; écoutez-le sans trop vous y livrer, et faites-moi part de vos observations. » Effectivement, le lendemain, 6 février, M.
Pàgina 239 - ... étaient-ils déjà corrompus. Mais une grande partie de la cavalerie était restée dans l'ordre, avait conservé sa discipline ainsi que son attachement et sa fidélité au roi; soit que composée d'une meilleure espèce d'hommes que l'infanterie, de paysans et de gens de campagne , les cavaliers fussent moins portés au libertinage; soit que répandue et divisée dans les petites villes, dans les bourgs et dans les villages, cette partie de l'armée fût moins exposée à...
Pàgina 251 - Gouvernet, et je regrette bien sincèrement les braves gens qui ont péri dans cette affligeante, mais bien nécessaire affaire. Je vous prie de me marquer particulièrement ceux dont vous avez été content; je vous charge aussi de témoigner aux gardes nationales, ainsi qu'aux officiers et soldats qui vous ont si bravement secondé , combien je suis touché de leur zèle et de leur fidélité. Pour vous, Monsieur, vous avez acquis des droits éternels à mon estime et à mon amitié.
Pàgina 251 - J'ai su qu'un de vos chevaux , que vous aimiez beaucoup, a été tué sous M. de Gouvernet; je vous envoie un des miens que j'ai monté, et que je vous prie de garder pour l'amour de moi.
Pàgina 270 - ... lui adressait la reine avec la lettre du roi pour moi, dont l'original devait lui être remis quand j'en aurais pris copie. La reine disait dans ce billet que le désir de se tirer de l'affreuse position où le roi et elle se trouvaient, était retenu par la nécessité de s'assurer davantage les secours des puissances étrangères, et que l'on allait y travailler avec chaleur.
Pàgina 121 - Majesté a dérogé et déroge à cet • égard seulement, sans tirer à conséquence ; et pour témoignage de • ce qui est en cela de la volonté de Sa Majesté, elle m'a...
Pàgina 397 - II leur recommande expressément de s'en remettre à lui et aux cours intervenantes de la discussion et de la sûreté de leurs intérêts, lorsque le moment d'en traiter sera venu. 3°...
Pàgina 322 - Il n'en est pas en Europe qui ne mette un grand prix à acquérir au nombre de leurs sujets , et de voir à la tête de leurs armées un homme comme vous. Peut-être le plus ancien et le plus fidèle allié de votre patrie pourrait-il y avoir un droit préférable aux autres, d'autant plus que vous ne quitterez pas le service de votre véritable patrie, en entrant au sien. Mais, dans quelque état que vous soyez , vous devez toujours être certain de mon estime et de l'intérêt <que je prendrai...
Pàgina 306 - ... peut déranger les organes humains et absorber toutes les facultés. Les effets de cette confidence inattendue furent aussi remarquables que variés, selon le caractère de chaque individu ; mais aucun n'était plus le même homme ; et c'est peut-être à cette révolution subite , causée par...

Informació bibliogràfica