Imatges de pàgina
PDF
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Il est bien reconnu aujourd'hui par tous les lecteurs que, quelles que soient les promesses que nous avons faites dans notre prospectus, nous sommes allés au-delà de ce qu'il annonçait, sous le rapport des recherches, des soins typographiques et de tous les genres de perfection ; et maintenant que le tiers de l'entreprise est connu, nous ne craignons pas de dire qu'aucun ouvrage du même genre ne peut être mis à côté de la BIOGRAPHIE UNIVERSELLE. L'immensité du travail et les recherches innombrables dont tous les rédacteurs se sont imposé l'obligation, ont seulement retardé de quelques mois la publication de nos livraisons ; mais peu de souscripteurs se sont plaints de ces retards, et tous ont pu se convaincre que ce n'est qu'au profit de l'entreprise et pour sa plus grande perfection qu'elle a éprouvé une lenteur dont le reproche même est un éloge, puisqu'il est un témoignage de l'impatience du public. Au reste, il nous eût été facile, et mêne profitable, d'éviter ces retards, si nous ne nous étions pas proposé, dès le commencement, d'élever un monument durable, et qui soit digne de la postérité et des hommes qui veulent bien y concourir, plutôt que de faire une spéculation de commerce.

Plus nous avançons dans la carrière, plus nous rencontrons de nouvelles richesses , et plus nous avons d'occasions de l'emarquer la légèreté et l'insuffisance avec lesquelles ont été faites, jusqu'à présent, toutes les compilations historiques. C'est pour nous un nouveau motif de redoubler de soins et d'attention ; et il arrive presque toujours que lorsque nous avons simplifié et accéléré notre marche par une méthode plus parfaite, elle est retardée d'un autre côté par la découverte de nouvelles mines à exploiter , de nouvelles sources où personne n'avait encore puisé. Cependant, quels que soient les efforts et le zèle des rédacteurs, nous ne nous dissimulons pas que tous les vides, toutes les lacunes ne sont pas encore remplis, et que nous ne pouvons éviter toutes les erreurs. Déjà on nous en a fait remarquer dans les premiers volumes , et nous avons accueilli ces remarques avec empressement et reconnaissance, pour en faire usage dans le Supplément qui terminera l'ouvrage. Nous faisons mêrne, dès à présent, aux lecteurs de toutes les classes et de tous les pays, un appel solennel, et nous les prions, au nom des lettres et de leur progrès, auquel il n'est personne qui ne soit jaloux de concourir, uous les prions, disons-nous, de

K.

nous envoyer toutes les remarques auxquelles peut donner lieu la lecture des premjers volumes de la BIOGRAPHIE UNIVERSELLE, Il n'est pas un lecteur qui ne soit à même de nous fournir des documents utiles sur la vie de quelque homme célèbre , qu'il a été à portée de connaître, et sur lequel il peut en conséquence, mieux que personne, nous donner au moins des dates exactes et des renseignements ignorés du public. Ce n'est, comme nous l'avons dit souvent, que par un très grand concours de lumières que nous nous sommes flattés d'arriver au plus haut point de perfection possible. Lorsque tous les volumes auront passé successivement sous les yeux de toute l'Europe savante, il est probable qu'aucune des erreurs qui auront pu nous échapper dans le texte ne nous restera inconpue , et qu'ainsi toutes seront rectifiées dans le Supplement. Le lecteur étant averti de recourir à ce Supplément, toutes les fois qu'il se présentera à son esprit quelques doutes sur les assertions et les faits établis dans le texte, il y trouvera nécessairement ou la solution de ses doutes, ou la preuve de l'exactitude du texte, par le silence qui y sera gardé relativement à l'objet de ses recherches. Par ce noyen, il arrivera aussi que le petit nombre d'articles qui peut d'abord échapper aux recherches, nous sera indiqué avant l'impression du Supplement, et qu'insi ils y trouveront place. On peut, d'après cela, juger de quelle importance doit être ce Supplement et Errata, et combien il contribuera à l'utilité de l'ouvrage qui, nous osons le dire , est jusqu'à présent sans modèle et ne sera vraisemblablement pas surpassé dans notre siècle.

Fidèles à nos engagements de toute espèce, malgré l'augmentation des frais qu'exigent tous ces travaux supplémentaires , malgré le renchérissement de tous les objets de fabrication, quelle que soit la beauté du papier que nous employons, les soins de l'impression, quelle que soit enfin la grosseur des volumes devenue indispensable par l'abondance des matières, pous continuerons à les donner au inême prix aux premiers acquéreurs, et nous les invitons à se faire inscrire exactement en retirant la cinquième livraison; mais nous devons prévenir que, lorsque la sixième livraison aura paru, le prix de chaque volume sur papier carré fin sera irrévocablement porté à 8 fr. Il n'y aura point d'augmentation pour le papier grand-raisin ni pour le papier vélin.

Nous rachèterons tous les exemplaires des premiers volumes que l'on voudrait nous rendre, et vous consentons, dès aujourd'hui, à reprendre toutes les souscriptions dont on voudrait se défaire.

« AnteriorContinua »