Les métamorphoses d'Ovide, Volum 1

Portada
Chez L. Duprat-Duverger, 1806
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 9 - Lorfqu'elle les eut tirés de ce chaos obfcur, en leur affignant à chacun fon rang , elle établit |la paix & l'union entr'eux. Le feu qui n'a point de poids, emporté par fa rapidité, brilla bientôt dans le ciel, & choifit fa demeure dans la région la plus élevée. L'air, dont la légéreté naturelle en approche davantage, le fuivit immédiatement.
Pàgina 200 - Regis subit ille penates ; 650 qua veniat, causamque viae nomenque rogatus et patriam, ' Patria est clarae mihi ' dixit ' Athenae ; Triptolemus nomen. Veni nee puppe per undas, nee pede per terras : patuit mihi pervius aether, dona fero Cereris, latos quae sparsa per agros 655 frugiferas messes alimentaque mitia reddant.
Pàgina 9 - ... fon cours & fa clarté. La terre , en équilibre fur fon propre poids , n'étoit point fufpendue au milieu de l'air qui l'environne : l'Océan ne l'embraffoit pas encore dans toutes fes extrémités.
Pàgina 316 - Incipit efle tamen melior germana parente ; Et, confanguineas ut fanguine leniat umbras, Impietate pia eft. Nam poftquam peftifer ignis Convaluit : Rogus ifte cremet mea vifcera, dixit. Utque manu dira lignum fatale tenebat ; Ante fepulchrales infelix adftitit aras.
Pàgina 39 - ... pas , il croit déjà la tenir, il allonge la tête & la touche par une extrémité ; le lièvre incertain fe croit pris ; il ranime fes forces, évite les morîures de fonça7 t JOURNAL ENCYCLGT.
Pàgina 7 - Métamorphoses d'Ovide ; elle fervira à faire connoître les idées des anciens payens fur la création *. Avant la mer, la terre & le ciel qui les enveloppe, la face de la nature étoit la même dans tout l'univers : on l'appelloit chjos,mîiïe informe & groffiere, fans mouvement, fans art; amas confus de femences ennemies.
Pàgina 13 - L'homme exifta, fait que l'ouvrier lùpréme dont la main * arrangea le monde , l'eût formé d'une femence divine , foit que la terre nouvellement féparée...
Pàgina 276 - Poma cadunt ramis, agitatxque ilice glandes. Templa vides contra gradibus fublimia longis : Jupiter ilia tenet, quis non altaribus illis Irrita thura tulit? quoties pro conjuge...
Pàgina 13 - ... lui. Voici comment il rend la création de l'homme, l'un des meilleurs endroits des métamorphofes. » II manquoit à cet ouvrage un être plus noble, plus parfait , digne d'un cfprit plus fublime , & qui put étendre fa domination fur tous les autres.
Pàgina 64 - Porngit in fpatium fignorum membra duorum. Hune puer ut nigri madidum fudore veneni Vulnera cúrvala minitantem cufpide vidit ; Mentis inops, gélida formidine lora remifit.

Informació bibliogràfica