La commune et la milice de Nantes, Volum 8

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Continguts

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 270 - Tout ce que la cruauté a de plus barbare ; tout ce que le crime a de plus perfide ; tout ce que l'autorité a de plus arbitraire ; tout ce que la concussion a de plus affreux , et tout ce que l'immoralité a de plus révoltant , compose l'acte d'accusation des membres et commissaires du comité révolutionnaire de Nantes.
Pàgina 416 - La réunion de trois fléaux , de la peste , de la famine et de la guerre, menace Nantes. On a fait fusiller peu loin de la ville une foule innombrable de soldats royaux, et cette masse de cadavres entassés, jointe aux exhalaisons pestilentielles de la Loire toute souillée de sang, a corrompu l'air. Des gardes...
Pàgina 289 - L'or et l'argent ont fait plus de mal à la république que le fer et le feu des féroces Autrichiens et des lâches Anglais. Je ne sais par quelle imbécile complaisance on laisse encore ces métaux entre les mains d'hommes suspects.
Pàgina 417 - ... avec Carrier. Celui-ci est invisible pour les corps constitués, les membres du club et tous les patriotes. Il se fait dire malade et à la campagne, afin de se soustraire aux occupations que réclament les circonstances , et nul n'est dupe de ce mensonge : on le sait bien portant , et en ville ; on sait qu'il est dans un...
Pàgina 277 - Ces honnêtes gens sont fatigués, malades, ont besoin des soins les plus délicats : c'est justice de leur expédier un billet d'hôpital. En vérité, en vérité, le comité révolutionnaire ne peut se dispenser de les recommander chaudement à ses frères de la commission militaire et révolutionnaire.
Pàgina 270 - ... ont sciemment exercé toutes sortes d'exactions; les devoirs du magistrat ont été foulés aux pieds, le cri de l'innocence a été étouffé, la vertu offensée, la nature outragée, et le voile dégoûtant du crime a couvert la statue sacrée de la Liberté. « Ces êtres immoraux sacrifiaient à leurs passions honneur et probité. Ils parlaient patriotisme et ils en étouffaient le germe le plus précieux ; la terreur précédait leurs pas et la tyrannie siégeait au milieu d'eux. « La liberté,...
Pàgina 247 - Mayence, furent l'ouvrage des représentants du peuple, de ces proconsuls qui marchaient à la tête des troupes, dirigeaient les généraux, et les vouaient à la mort, quand en vertu de leurs ordres ils avaient été battus. Jamais pays ne fut dévoré par une anarchie plus cruelle que la Vendée : c'était une fièvre de sang qui enivrait les Français; toute gloire s'y corrompait : il n'ya point de lauriers, quand ils sont rougis du sang des concitoyens.
Pàgina 415 - Au reçu de ma lettre , mon cher papa , vole , je t'en prie, chez Robespierre avec les braves patriotes de Nantes que je t'adresse ; il faut sauver leur commune et la France ; il faut étouffer la Vendée qui renaît ,• il faut rappeler Carrier qui tue la liberté.
Pàgina 188 - ... effets ; ceux qui ont déclaré qu'à l'instant où les brigands entreraient dans Nantes, ils mettraient à leurs fenêtres des signes de rébellion ; ceux qui , par leurs discours , ont témoigné le désir d'apprendre le triomphe des rebelles et ont applaudi ou exprimé leur joie aux nouvelles , vraies ou fausses , de leurs succès; ceux qui auront pu faire des enrôlements pour les rebelles-; ceux qui en auront fait l'éloge , dans le dessein de faire grossir leurs armées ; ceux qui auront...
Pàgina 419 - Prieur de la Marne, qui ne savait qu'enfermer les suspects, etc Ma conférence avec lui serait trop longue à détailler. C'est encore Carrier qui , par un acte public , défendit de reconnaître un de ses collègues pour représentant du peuple; et cet arrêté, que je t'ai envoyé, était , dans toute la force du terme , contre-révolutionnaire.

Informació bibliogràfica