Lettres inédites de la princesse palatine, tr. par A.-A. Rolland

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 48 - Il s'agit maintenant de trouver quelqu'un qui se charge de l'Oraison funèbre du mort ; on prétend qu'il n'ya que deux petites bagatelles qui rendent cet ouvrage difficile, c'est la vie et la mort.
Pàgina 308 - Madame, rhabillée en grand habit, arriva hurlante, ne sachant bonnement pourquoi ni l'un ni l'autre, les inonda tous de ses larmes en les embrassant, fit retentir le château d'un renouvellement de cris, et fournit...
Pàgina 25 - ... étalée en devant, noire et poudrée, et des rubans partout où il en pouvoit mettre, plein de toutes sortes de parfums, et, en toutes choses, la propreté même. On l'accusoit de mettre imperceptiblement du rouge. Le nez fort long, la bouche et les yeux beaux, le visage plein, mais fort long. Tous ses portraits lui ressemblent.
Pàgina 187 - Conti tançoit à bout portant et sa fidélité au jeu , et son courage à la guerre , l'un et l'autre à la vérité fort peu nets. Là-dessus le grand prieur s'emporte , jette les cartes , et lui demande satisfaction , l'épée à la main , de cette insulte. Le prince de Conti , d'un sourire de mépris , l'avertit qu'il lui manquoit de respect, mais qu'en même temps il étoit facile à rencontrer , parce qu'il alloit partout et tout seul.
Pàgina 170 - Mme de Nemours , avec une figure fort singulière , une façon de se mettre en tourière qui ne l'étoit pas moins, de gros yeux qui ne voyoient goutte , et un tic qui lui faisoit toujours aller une épaule , avec des cheveux blancs qui lui traînoient partout , avoit l'air du monde le plus imposant.
Pàgina 80 - ... le fléau de son plus intime domestique , la rage du rang de M. le duc d'Orléans et de celui des bâtards , quelque profit qu'il en sût usurper, toutes ces furies le tourmentèrent sans relâche et le rendirent terrible comme ces animaux qui ne semblent nés que pour dévorer...
Pàgina 129 - Majesté , toujours victorieuses jusqu'à ce qu'elles aient combattu pour moi: je vous supplie donc de ne plus prendre intérêt à un prince aussi malheureux.
Pàgina 203 - La foi est tellement éteinte en ce pays qu'on ne voit presque plus maintenant un seul jeune homme qui ne veuille être athée; mais ce qu'il ya de plus drôle, c'est que le même individu qui fait l'athée & Paris joue le dévot à la cour. On prétend aussi que ' Leltre à la princesse des L'rsins, du 12 juin 170".
Pàgina 278 - Madame, puis chez le roi qui attendait avec le Dauphin, le duc et la duchesse de Bourgogne, le duc de Berry et les principaux officiers de la cour.
Pàgina 167 - Lislebonne avait l'esprit habile, et tout tourné pour faire un grand personnage dans sa maison , si elle eût vécu au temps de la ligue. Sa fille aînée avec un air tranquille et indifférent au dehors, avec beaucoup de politesse, mais choisie et mesurée, et avec les pensées les plus hautes, les plus vastes et tout le discernement et la connaissance...

Informació bibliogràfica