Vie de Napoléon Buonaparte, Volum 3

Portada
Charles Gosselin, 1827
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Continguts

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 187 - Ah! fuyez-les plutôt; redoutez leur réponse : je vais vous l'apprendre. Vous leur demanderiez du pain, ils vous diraient : Allez dans les carrières disputer à la terre quelques lambeaux sanglants des victimes que nous avons égorgées ; ou : voulezvous du sang?
Pàgina 202 - Je recommande à mon fils, s'il avait le malheur de devenir roi, de songer qu'il se doit tout entier au bonheur de ses concitoyens, qu'il doit oublier toute haine et tout ressentiment, et nommément tout ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j'éprouve ; qu'il ne peut faire le bonheur des Peuples qu'en régnant suivant les lois...
Pàgina 186 - Qui pourrait habiter une cité où régneraient la désolation et la mort ? Et vous, citoyens industrieux, dont le travail fait toute la richesse, et pour qui les moyens de travail seraient détruits, vous qui avez fait de si grands sacrifices à la révolution, et...
Pàgina 203 - ... ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j'éprouve ; qu'il ne peut faire le bonheur des peuples qu'en régnant suivant les lois , mais en même temps qu'un roi ne peut les faire respecter et faire le bien qui est dans son cœur , qu'autant...
Pàgina 208 - Citoyens, que décidez-vous du louveteau ? Il était appris pour être insolent : je saurai le mater. Tant pis s'il en crève ! je n'en réponds pas. Après tout, que veut-on?
Pàgina 169 - J'aurais désiré , monsieur, ajouta-t-il , que les commissaires m'eussent laissé mon fils pendant les deux heures que j'ai passées a vous attendre; au reste , ce traitement est une suite de ceux que j'éprouve ici depuis quatre mois : je vais vous suivre , non pour obéir à la Convention , mais parce que mes ennemis ont la force en main.
Pàgina 16 - je suis venu ici pour éviter un grand crime, et je pense que je ne saurais être plus en sûreté qu'au milieu de vous.
Pàgina 34 - Mais nos neveux, qui s'embarrasseront très peu de nos souffrances, et qui danseront sur nos tombeaux, riront de notre ignorance actuelle ; ils se consoleront aisément des excès que nous avons vus, et qui auront conservé l'intégrité du plus beau Royaume après celui du Ciel (1).
Pàgina 34 - Qu'on y réfléchisse bien, on verra que le mouvement révolutionnaire une fois établi, la France et la Monarchie ne pouvaient être sauvées que par le jacobinisme.
Pàgina 186 - ... de leur ambition et de leur fureur ! Qui pourrait habiter une cité où régneraient la désolation et la mort ? Et vous, citoyens industrieux, dont le travail fait toute la richesse, et pour qui les moyens de travail seraient détruits, vous qui avez fait de si grands sacrifices à la...

Informació bibliogràfica