Essai critique sur l'histoire de Charles VII, d'Agnès Sorelle et de Jeanne d'Arc: avec portraits et fac-simile

Portada
Ferra je, 1824 - 296 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 222 - Gentille Agnès, plus d'honneur tu mérite La cause étant de France recouvrer, Que ce que peut dedans un cloître ouvrer, Close nonain , ou bien dévot hermite.
Pàgina 189 - Phelippe par la grâce de Dieu, duc de Bourgoingne, de Lothier, de Brabant et de Lembourg, conte de Flandres, d'Artois, de Bourgoingne, palatin de...
Pàgina 10 - Ces paroles piquèrent si fort le cœur du roi qu'il se mit à pleurer; et de là en avant, prenant courage et quittant sa chasse et ses jardins, prit le frein aux dents si bien que, par son bonheur et vaillance, chassa les Anglais de son royaume.
Pàgina 114 - Item, la darraine sepmaine d'avril vint à Paris une damoiselle, laquelle on disoit estre aimée publiquement au roy de France sans foy et sans loy , et sans vérité à la bonne royne qu'il avoit espousée, et bien y apparoist qu'elle menoit aussi grant...
Pàgina 218 - Seurelle a été porté dans la nef de la dite église , en« suite on a percé un caveau qui était sous le dit tombeau et « qui avait sept pieds de longueur , deux pieds quatre pouces « de largeur d'un bout, un pied dix pouces de l'autre et « trois pieds de profondeur, sous sa voûte en pierre tendre, « et s'y est trouvé un premier cercueil de bois, un second « de plomb, et un troisième de bois renfermé dans les deux « premiers, et tous les trois pourris, à l'exception de quelques...
Pàgina 227 - ... et user, sans leur faire, mettre ou donner ne souffrir estre fait, mis ou donné aucun trouble ou empeschement, au contraire. Car ainsi Nous plaist-il. En tesmoing de ce, Nous avons fait mettre nostre seel à ces présentes. Donné en nostre ville de Bruxelles, le XXIIII™...
Pàgina 115 - Agnez; et pource que le peuple de Paris ne lui fist une telle révérence comme son grant orgueil demandoit, que elle ne pot celler, elle dist au...
Pàgina 281 - Tant ya que l'aduis qu'adonc elle en donna Fit tant que leur dessein rompu s'abandonna : Mais, las, elle ne put rompre sa destinée Qui pour trancher ses jours l'auoit icy menée, Où la mort la surprit.
Pàgina 282 - Mais la lui ravissant en lu fleur de »on âge, Si grand que tu cuidois n'a esté ton outrage : Car si elle eust fourni l'entier nombre des jours Que luy pouvoit donner de nature le cours, Ses beaux traits, son beau teint et sa belle charnure, De la tarde vieillesse...
Pàgina 254 - Notre souverain seigneur, nous prions au benoist fils de Dieu qu'il vous ait en sa sainte garde , et doint bonne vie et longue.

Informació bibliogràfica