Histoire financière de la France, depuis l'origine de la monarchie jusqu'a la fin de 1786. Avec un tableau g"en"eral des anciennes impositions et un état des recettes et des dépenses du trésor royal à la mème époque, Volum 1

Portada
Moutardier, 1830
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 412 - Réduire les droits à la sortie sur les denrées et sur « les manufactures du royaume; diminuer aux entrées les « droits sur tout ce qui sert aux fabriques ; repousser, par « l'élévation des droits, les produits des manufactures étran
Pàgina 375 - Vincennes, en habit de chasse, suivi de toute sa cour, entra au parlement en grosses bottes, le fouet à la main, et prononça ces propres mots : « On sait les malheurs qu'ont produits vos assemblées; j'ordonne qu'on cesse celles qui sont commencées sur mes édits. Monsieur le premier président, je vous défends de souffrir des assemblées, et à pas un de vous de les demander*.
Pàgina 74 - Comme , selon le droit de la nature , chacun doit naître franc... Nous , considérant que notre royaume est dit et nommé le royaume des Francs , et voulant que la chose en vérité soit accordante au nom... Par délibération de notre grand conseil avons ordonné et ordonnons que généralement par tout notre royaume, franchise soit donnée à bonnes et convenables conditions...
Pàgina 449 - Non, dit le roi, mais il fallait y avoir plus d'attention. » Et il ajouta : « Si vous voulez savoir ce que c'est que l'économie, allez en Flandre; vous verrez combien les fortifications des places conquises ont peu coûté*.
Pàgina 449 - C'est dans ce désenchantement qu'il mourut'; au lit de la mort, l'état de son âme se trahit par une sombre agilation et par des mots amers. Il dit en parlant du roi : « Si j'avois fait pour Dieu ce que j'ai fait pour cet homme-là, je serois « sauvé deux fois, et je ne sais ce que je vais devenir2.
Pàgina 446 - Majesté, dit-il, se résolvoit de diminuer ses dépenses, et qu'elle' demandât sur quoi elle pourroit accorder du soulagement à ses peuples, mon sentiment seroit 1° de diminuer les tailles, et les mettre, en trois ou quatre années, à 25 millions; 2° de diminuer d'un écu le minot de sel; 3° de rétablir, s'il étoit possible, le tarif de 1667; 4...
Pàgina 313 - S'il faut rechercher la cause originaire des défauts qui se remarquent en la justice , des grands frais qu'on est contraint de faire pour obtenir ce que les princes devraient libéralement départir à leurs sujets , n'est-il pas certain que la source principale de ces maux est la vénalité des charges...
Pàgina 186 - prochainement venant , en lieu et temps qu'il « lui plaira, et que à cette heure lesdits lieux et « temps soient nommez, assignez et déclarez. « Car lesdits États n'entendent pas que dores...
Pàgina 275 - ... et sans lesquelles l'Estat et la dignité royalle ne se pouvoient conserver ny maintenir ; et là dessus regardassent à faire un fonds certain pour subvenir continuellement en temps et à propos à icelles , soit par le mesnagement de ses revenus , soit par l'amelioration et augmentation d'iceux , ou d'autres voyes qu'ils jugeroient les plus convenables; de quoy il leur bailloit la disposition absolue. Et combien que sa barbe grise , ses longues experiences , ses grands travaux, et tant de perils...
Pàgina 275 - Mais en quelque sorte que les choses aient passé, je me suis résolu de reconnaître au vrai si les nécessités qui m'accablent proviennent de la malice, mauvais ménage ou ignorance de ceux que j'emploie, ou bien de la diminution de mes revenus et pauvreté de mon peuple, et pour cet effet convoquer les trois ordres de mon royaume, pour en avoir avis et secours, et en attendant...

Informació bibliogràfica