Dictionnaire universel, historique, critique, et bibliographique, Volum 8

Portada
Louis Mayeul Chaudon
Mame frères, 1810
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 360 - Je ne vous ai point appelés, comme faisaient mes prédécesseurs, pour vous faire approuver leurs volontés. Je vous ai fait assembler pour recevoir vos conseils, pour les croire, pour les suivre, bref, pour me mettre en tutelle entre vos mains; envie qui ne prend guère aux rois, aux barbes grises et aux victorieux.
Pàgina 32 - Peut-être n'est-il rien de plus grand sur la terre que le sacrifice que fait un sexe délicat de la beauté et de la jeunesse, souvent de la haute naissance, pour soulager dans les hôpitaux ce ramas de toutes les misères humaines dont la vue est si humiliante pour l'orgueil humain, et si révoltante pour notre délicatesse.
Pàgina 486 - ... à sa vue, assistant au conseil des dieux , sondant les replis du cœur humain, et, bientôt riche de ses découvertes, ivre des beautés de la nature, et ne pouvant plus supporter l'ardeur qui le dévore , la répandre avec profusion dans ses tableaux et dans ses expressions; mettre aux prises le ciel avec la terre, et les passions avec elles-mêmes...
Pàgina 357 - II ne convient qu'à des Comédiens de tirer vanité des riches habits qu'ils portent. Le véritable ornement d'un Général , est le courage , la présence d'esprit dans une bataille , et la clémence après la victoire.
Pàgina 463 - La philosophie de M. Rousseau, de Genève, est presque l'inverse de celle de Hobbes. L'un croit l'homme de la nature bon , et l'autre le croit méchant. Selon le philosophe de Genève, l'état de nature est un état de paix ; selon le philosophe de Malmesbury , c'est un état de guerre. Ce sont les lois et la formation de la société qui ont rendu l'homme meilleur , si l'on en croit Hobbes ; et qui l'ont dépravé, si l'on en croit M. Rousseau.
Pàgina 320 - Traité des maladies les plus fréquentes et des remèdes spécifiques pour les guérir, avec la méthode de s'en servir pour l'utilité du public et le soulagement des pauvres.
Pàgina 358 - Si vous perdez vos enseignes, ralliez-vous à mon panache blanc ; vous le trouverez toujours au chemin de l'honneur et de la gloire.
Pàgina 359 - Rosni lui porta la plainte commune de toute l'armée. Le roi l'interrompit par ces paroles : « Mon ami, je « ne puis faire autrement; car puisque c'est pour ma gloire « et pour ma couronne que je combats, ma vie et toutes cho" ses ne me doivent rien sembler au prix.
Pàgina 486 - ... qui l'agitent ; c'est de tout subordonner à la passion principale , de la suivre dans ses fougues , dans ses écarts , dans ses inconséquences ; de la porter jusqu'aux nues , et de la faire tomber quand il le faut par la force du sentiment et de la vertu , comme la flamme de l'Etna que le vent repousse au fond de l'abîme; c'est d'avoir saisi de grands caractères, d'avoir différencié la puissance, la bravoure , et les autres qualités de ses...
Pàgina 494 - Nous confessons une seule volonté en Jésus-Christ, parce que la Divinité a pris, non pas notre péché, mais notre nature telle qu'elle a été créée avant que le péché l'eût corrompue....

Informació bibliogràfica