Imatges de pàgina
PDF
EPUB

13

HISTOIRE

UNIVERSELLE.

L'auteur et les éditeur* se réservent le droit de reproduction et de traduction.

[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][graphic][ocr errors][ocr errors]

UNIVERSELLE.

LIVRE X.

DIXIÈME EPOQUE (800-109G).

SOMMAIRE.

Lotis le Débonnaire et ses enfanls. — Les Carlovingiens en Fiance. — Incursions des Sarrasins. — Les Normands en France; conversion de la Scandinavie. — Les Normands en Angleterre. — Les Normands en Italie.

— Les Slaves. Les Normands et les Slaves en Russie. — Race finnoise; Hongrois. — Fin des Carlovingiens; Capétiens. — Féodalité. — Italie. — Royaume de Germanie, Otlion le Grand; les Italiens. — Les Othon; maison de Franconie. — L'Église. — Grégoire VII. — Empire d'Orient ; schisme.

— Espagne; le Cid. — Empire arabe. — Les Turcs; l'Inde. — Culture intellectuelle des Orientaux ; Ferdoucy. — Lettres et sciences. — Deaux-arls.

— Épilogue.

CHAPITRE PREMIER.

LOUIS LE DÉBONNAIRE ET SES FILS.

On <i coutume de dire que l'édifice construit par Charlemagne s'écroula après lui, comme il arriva de celui de Napoléon, dont la chute permit à la révolution, jusque-là arrêtée un moment par un bras si vigoureux, de reprendre librement sa course triomphale. Sans doute, l'influence deCharlemagne fut due en grande partie à ses qualités personnelles; son génie lui avait inspiré l'idée de s'opposer aux nouvelles invasions des Germains et des Arabes, ainsi qu'au morcellement intérieur de l'Europe, en formant un grand tout des États chrétiens, en soumettant les races étrangères, en extirpant les croyances ennemies, en employant la guerre offensive et la conquête. Avec un esprit supérieur à son temps, avec une activité prodigieuse, qui lui

T. IX. i

« AnteriorContinua »