Synonymes françois: leurs différentes significations, et le choix qu'il en faut faire pour parler avec justesse, Volum 2

Portada
Les Libraires Associés, 1770 - 430 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Pàgines seleccionades

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 43 - ... une bête, la nature lui a refusé les moyens d'en profiter. Tous les soins des maîtres sont perdus auprès d'un stupide, s'ils ne trouvent le secret de lui donner de l'émulation, et de le tirer de son assoupissement.
Pàgina 188 - Craindre, Appréhender, Redouter, Avoir peur. On craint par un mouvement d'aversion pour le mal, dans l'idée qu'il peut arriver. On appréhende par un mouvement de désir pour le bien, dans l'idée qu'il peut manquer. On redoute par un sentiment d'estime pour l'adversaire, dans l'idée qu'il est supérieur. On a peur par un faible d'esprit pour le soin de sa conservation, dans l'idée qu'il ya du danger.
Pàgina 385 - Ainsi je dirois : il faut travailler quand on est jeune; il faut être docile lorsqu'on nous reprend à propos. On ne fait jamais tant de folies que quand on aime ; on se fait aimer...
Pàgina 149 - Les moindres démêlés dans l'Europe regardent tous les états qui la partagent : il est difficile qu'aucun d'eux se conserve long-temps dans une parfaite neutralité, tandis que les autres sont en guerre. Toutes les opérations du gouvernement concernent le premier, ministre; il doit être au fait de tout, soit guerre , police , finances , ou intérêt...
Pàgina 121 - ... maîtres , d'autre intention que de faire fon devoir, ni d'autre deffein que de fe conformer à l'ordre de la Providence. Il n'ya rien dont on foit moins le maître que de l'exécution de fes dernières volontés. Rien de moins fuivi que l'intention de la plupart des Fondateurs de Bénéfices. Rien n'eft plus extravagant que\le deffein de réunir tous les hommes à une même opinion.
Pàgina 326 - ... particulièrement un édifice fait pour l'assemblée des fidèles. Rien de profane ne doit entrer dans le temple du Seigneur. On ne devrait permettre dans nos églises que ce qui peut contribuer à l'édification des chrétiens. L'esprit et le cœur de l'homme sont les temples chéris du vrai Dieu , c'est là qu'il veut être adoré ; en vain on fréquente les églises, il n'écoute que ceux qui lui parlent dans leur intérieur. Les temples des faux dieux...
Pàgina 20 - ... fyllabe matérielle que nous prononçons, mais du fens qu'elle fert à former dans la phrafe où elle fe trouve. On interroge, on répond, on raconte, on fait un reproche, on querelle, on fe plaint : il ya pour tout cela des tons...
Pàgina 328 - Renoncer est d'usage de l'une et de l'autre façon, tantôt en bien , tantôt en mal : le choix du bon nous fait quelquefois renoncer à nos anciennes habitudes pour en prendre de meilleures ; mais il arrive encore plus souvent que le caprice et le goût dépravé nous font renoncer à ce qui est bon pour nous livrer à ce qui est mauvais.
Pàgina 393 - ... infaillible ; et que le second est plus à sa place , lorsque la chose qu'on a en vue en faisant l'autre en est une suite moins nécessaire. . ., On tire le canon sur une place assiégée pour y faire une brèche , et afin de pouvoir la prendre par assaut , ou de l'obliger à se rendre.
Pàgina 273 - ... négligent, par défaut de soin. Rien ne pique l'indolent ; il vit dans la tranquillité, et hors des atteintes que donnent les fortes passions. Il est difficile d'animer le nonchalant ; il va mollement et lentement dans tout ce qu'il fait. L'amour du repos l'emporte, chez le paresseux, sur les avantages que procure le travail. L'inattention est l'apanage du négligent ; tout lui échappe, et il ne se pique point d'exactitude.

Informació bibliogràfica