Essais en vers et en prose

Portada
Imprimerie de P. Didot l'aîné, 1796 - 162 pàgines
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina 139 - Une molle volupté! Liberté sainte , Viens, sois l'âme de ces vers, Et que, jusqu'à nos concerts, Tout porte en nous ta noble empreinte. Sous tes fortunés auspices , Vois tes enfans réunis, Goûter les douces prémices Des biens que tu leur promis. D'un pur hommage Ils honorent tes autels : Toi, du sein de» immortels, Daigne sourire à ton ouvrage.
Pàgina 57 - Allons, enfants de la patrie, Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie L'étendard sanglant est levé ! Entendez-vous, dans les campagnes, Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans nos bras Égorger vos fils, vos compagnes.
Pàgina 59 - Tous ces tigres qui, sans pitié, Déchirent le sein de leur mère ! ... Aux armes, citoyens! etc. Amour sacré de la patrie , Conduis , soutiens nos bras vengeurs ! Liberté , liberté chérie , Combats avec tes défenseurs ! Sous nos drapeaux que la victoire Accoure à tes mâles accens ! Que tes ennemis expirans Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, citoyens ! etc.
Pàgina 57 - Français, pour nous, ah! quel outrage! Quels transports il doit exciter! C'est nous qu'on ose méditer De rendre à l'antique esclavage! Aux armes, citoyens! etc... III Quoi! des cohortes étrangères Feraient la loi dans nos foyers!
Pàgina 58 - Tremblez, tyrans, et vous, perfides, L'opprobre de tous les partis ! Tremblez ! vos projets parricides Vont enfin recevoir leur prix ! Tout est soldat pour vous combattre ; S'ils tombent, nos jeunes héros, La terre en produit de nouveaux, Contre vous, tout prêts à se battre.
Pàgina 59 - Mais les complices de Bouille, Tous ces tigres qui, sans pitié, Déchirent le sein de leur mère! . . . Aux armes, citoyens! . . . Amour sacré de la patrie. Conduis, soutiens nos bras vengeurs! Liberté, liberté chérie, Combats avec tes défenseurs! (bis) Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents! Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire!
Pàgina 103 - Où courent ces peuples épars? — Quel bruit a fait trembler la terre — Et retentit de toutes parts? — Amis, c'est le cri du dieu Mars, — Le cri précurseur de la guerre, — De la gloire et de ses hazards.
Pàgina 59 - Amour sacré de la Patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs. Liberté, liberté chérie, Combats avec tes défenseurs. Sous nos drapeaux, que la Victoire Accoure à tes mâles accents : Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, citoyens ! Formez vos bataillons : Marchons, qu'un sang impur abreuve nos sillons.
Pàgina 58 - Les moteurs de nos destinées ! Aux armes, citoyens ! formez vos bataillons : Marchez, qu'un sang impur abreuve nos sillons. Tremblez, tyrans, et vous, perfides, L'opprobre de tous les partis, Tremblez! vos projets parricides'.
Pàgina 65 - Lei nel partir, lei nel tornar del sole chiama con voce stanca, e prega e plora, come usignuol cui '1 villan duro invole dal nido i figli non pennuti ancora, che in miserabil canto afflitte e sole piange le notti, e n'empie i boschi e l'òra15.

Informació bibliogràfica