Souvenirs et fragments pour servir aux mémoires de ma vie et de mon temps, par le marquis de Bouillé (Louis-Joseph-Amour) 1769-1812: publiés la Société d'histoire contemporaine, Edició 35

Portada
 

Què opinen els usuaris - Escriviu una ressenya

No hem trobat cap ressenya als llocs habituals.

Altres edicions - Mostra-ho tot

Frases i termes més freqüents

Passatges populars

Pàgina iii - Le nom de l'éditeur sera placé en tête de chaque volume. Aucun volume ne pourra paraître sous le nom de la Société sans l'autorisation du Conseil, et s'il n'est accompagné d'une déclaration du Commissaire responsable, portant que le travail lui a paru mériter d'être publié. Le Commissaire responsable soussigné déclare que le tome I" des MÉMOIRES DU COMTE DE SOUVIGNY, préparé par M.
Pàgina 181 - Il me confia en outre que, depuis le 6 octobre, ce prince avait envoyé au roi d'Espagne sa protestation contre tout ce qu'il pourrait sanctionner par la suite comme...
Pàgina 428 - ... le front aplati du côté gauche d'une manière bizarre ; le nez assez long et aquilin ; les dents affreuses ; une physionomie extrêmement vive et ouverte; et dans l'ensemble de ses traits, il avait de la ressemblance avec son oncle le grand Frédéric. Ses manières , sa politesse, malgré...
Pàgina 175 - Continuez sur la même route ; soignez votre popularité, elle peut m'être bien utile et au royaume ; je la regarde comme l'ancre de salut, et que ce sera elle qui pourra servir un jour à rétablir l'ordre.
Pàgina 172 - La dernière édition fait partie de la Collection des * Mémoires relatifs à la révolution française...
Pàgina 277 - Bouille était entré avec cette troupe dans une auberge à la porte de Stenay, pour donner un moment de repos à nos chevaux que nous montions depuis près de vingt heures, lorsqu'il fut averti que la municipalité et la garde nationale de la ville se disposaient à venir l'arrêter. Nous remontâmes alors à cheval avec la même tranquillité, et nous continuâmes notre route aussi paisiblement jusqu'à La Ferté, village de la frontière sur la Chière, qu'il nous fallait passer pour nous mettre...
Pàgina xxv - Et à notre première rencontre, qui fut par hasard en une grande fête et compagnie de ville, nous nous trouvâmes si pris, si connus, si obligés entre nous, que rien dès lors ne nous fut si proche que l'un à l'autre.
Pàgina 143 - ... voulût être témoin de ce mutuel engagement, et le ratifier par sa présence.. .Oui, il le vit, il l'entendit; et les maux affreux qui depuis ce jour n'ont cessé de désoler la France, ô Providence toujours active et toujours fidèle! sont le juste châtiment d'un parjure. Tu as frappé et le monarque et les sujets, parce que le monarque et les sujets ont violé leurs serments.
Pàgina 189 - Bouille se porterait lui-même et ferait arriver les troupes de son commandement qui auraient été fidèles jusque-là ; Sortir par les Ardennes et la Flandre autrichienne; rentrer en France par cette frontière , en se portant sur une des places que M. de...
Pàgina 427 - II désirait que son fils l'imitât , et comme lui ne perdît pas un moment de la royauté. Il l'exerça jusqu'à. son dernier soupir, en signant un brevet de grand gouverneur de la ville de Stockholm , pour le baron. d'Armfeldt , son favori , et il lui dit : « Donnezmoi votre parole de chevalier , que vous servirez mon fils aussi fidèlement que vous m'avez servi.